Chicago Le blé recule avec le regain du dollar

AFP

Le cours du blé coté à Chicago a baissé mercredi, pénalisé par la hausse du dollar. Le maïs et le soja sont restés stables.

Le blé libellé dans la devise américaine a tendance à se replier quand le dollar se raffermit, car il devient plus cher pour les acheteurs munis d'autres devises.

Les acteurs du marché ont également souhaité « engranger leurs profits », explique Brian Hoops de Midwest Market Solutions, après une forte hausse des principaux contrats sur les produits agricoles mardi.

Les cours du blé américain avaient notamment profité d'une taxe à l'exportation approuvée par le gouvernement russe, qui souhaite limiter la hausse galopante des prix des denrées alimentaires dans le pays.

Le maïs et le soja ont mieux résisté mercredi que le blé, soutenus par l'annonce par le gouvernement américain de nouvelles commandes depuis l'étranger.

La Chine, principal client agricole des États-Unis, a acheté 680 000 tonnes de maïs et 132 000 tonnes de soja américains, livrables pendant la campagne en cours.

Des acheteurs dont l'identité n'a pas été révélée ont également commandé 126 500 tonnes de soja.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mars a terminé à 6,5825 dollars contre 6,6525 dollars la veille, en recul de 1,05 %.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars a fini à 5,3400 dollars contre 5,3225 dollars mardi, s'appréciant de 0,14 %.

Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mars a terminé à 13,7475 dollars contre 13,7025 dollars à la dernière clôture, montant de 0,33 %.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous