Euronext Le blé recule, plombé par l'épidémie de coronavirus

AFP

Les prix du blé reculaient, jeudi à la mi-journée, dans un contexte de durcissement des restrictions destinées à enrayer la pandémie de coronavirus.

« Les marchés repartent dans le rouge, notamment dans un contexte de craintes qui reviennent sur les conséquences de l'épidémie liée au Covid sur la demande mondiale », souligne le cabinet Agritel dans une note. Le Royaume-Uni et la France ont annoncé ces derniers jours de nouvelles mesures pour restreindre la diffusion du nouveau coronavirus, notamment sur les heures d'ouverture des bars et restaurants. La ville allemande de Munich a également durci ses restrictions.

Vers 12h15 (10h15 GMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait de 1,50 euro sur l'échéance de décembre à 192,50 euros, et de 1,25 euro sur mars à 192,25 euros, pour près de 18.000 lots échangés. La tonne de maïs reculait de 50 centimes sur l'échéance de novembre à 171,50 euros, et de 1,50 euro sur l'échéance de janvier à 172 euros, pour près de 500 lots échangés.

En Russie, par ailleurs, la récolte de céréales en 2020 pourrait atteindre 127 millions de tonnes, dont environ 84 millions de tonnes de blé, selon le conseiller du président de l'Union russe des céréales, Maxime Golovine, cité par l'agence Ria Novosti.

Il note que la situation du marché est positive, citant la compétitivité des prix russes, l'affaiblissement du rouble par rapport au dollar étant un facteur positif pour les exportations. Le ministère de l'agriculture de la Fédération de Russie s'attend pour sa part à ce que la récolte de céréales en Russie en 2020 soit d'au moins 122,5 millions de tonnes, avec une récolte de blé au niveau de l'année dernière. La récolte de céréales 2019 s'élevait à 121,2 millions de tonnes - deuxième record depuis la fin de l'URSS après celui de 2017. La récolte de blé s'élevait quant à elle à 74,45 millions de tonnes, selon l'agence statistique Rosstat. Le ministère s'attend en outre à ce que, pour l'année agricole 2020-2021, les exportations de blé de la Russie s'élèvent à 35 millions de tonnes.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous