Euronext Le blé reprend son souffle après les stocks trimestriels américains

AFP

Les prix du blé étaient à l'équilibre, jeudi à la mi-journée, après une forte hausse provoquée par une révision à la baisse des stocks américains de céréales.

Cette révision, publiée mercredi soir dans un rapport trimestriel du ministère américain de l'Agriculture, a accentué le mouvement de hausse observé sur les céréales, « permettant ainsi à l'échéance rapprochée en blé de décembre 2020 de retrouver son plus haut niveau depuis août 2018 en clôturant à + 5,50 », a souligné dans une note le cabinet Agritel. La hausse des prix du blé a également bénéficié aux cours du maïs, lesquels progressent à un rythme moindre toutefois, et « l'écart de prix entre les contrats maïs et blé sur Euronext s'élargit à nouveau », a ajouté Agritel.

« La vedette de ce rapport, c'est le maïs », a estimé pour sa part le cabinet Inter-Courtage, soulignant que le stock aux États-Unis de cette céréale au 1er septembre « est abaissé de 6,5 Mt à 50,68 Mt », un chiffre en-deça du consensus des analystes.

Peu avant 12h15 (10h15 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 25 centimes sur l'échéance rapprochée de décembre à 197,50 euros et était inchangée sur l'échéance de mars à 196,25 euros, pour plus de 22 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était inchangée sur l'échéance de novembre à 172,50 euros et en progression de 25 centimes sur l'échéance de janvier à 174 euros, pour environ 800 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous