; Le blé US s'emballe face au conflit ukrainien

Chicago Le blé US flambe de 3,5 % à Chicago

Terre-net Média

La montée des tensions en mer Noire motive un nouveau sursaut des prix du blé US.

Les céréales américaines ont maintenu une rapide cadence haussière mercredi soir à Chicago. Le marché US a notamment profité d’une consolidation du billet vert pour se raffermir, tandis que l’escalade de tension en mer Noire suscite de plus en plus d’inquiétudes chez les opérateurs. Le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2 et les résultats des référendums organisés dans les régions ukrainiennes aux mains des séparatistes ont notamment ajouté à la nervosité du marché.

Le complexe soja est cependant retombé en territoire négatif sous la pression des risques de récession et d’une contraction de la demande mondiale. La hausse des prix du maïs a d’ailleurs été ralentie par un secteur de l’éthanol d’ores et déjà marquée par une consommation amoindrie.

Les stocks américains ont en effet rebondi de 190 000 barils la semaine passée (22,7 Mb), tandis que la production a décroché de 46 000 barils par jour (855 000 b/j) pour retomber à son plus bas niveau depuis mais 2020 !

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance décembre 2022 a bondi de 31,75 c$/bu, à 9,03 $/bu (346,3 €/t). Le maïs à terme décembre 2022 s'est amplifié de 3,0 c$/bu à 6,71 $/bu. La fève de soja à livraison novembre 2022 a grimpé de 0,75 c$/bu, à 14,09 $/bu.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média