Euronext Le colza en repli dans le sillage du pétrole

AFP

Les prix du colza perdaient du terrain mardi dans le sillage du pétrole et en dépit de tensions sur l'offre.

Les cours du pétrole reculaient, rattrapés par la progression de la pandémie de Covid-19 qui menace la demande mondiale en or noir, alors que l'offre est amenée à augmenter progressivement.

Le colza est largement valorisé par la production d'agrocarburants.

Toutefois, remarquait le cabinet Agritel, « le marché des huiles reste tendu avec notamment une forte demande de la part de la Chine, engendrant une hausse du palme et des autres huiles végétales ». L'huile de palme a progressé mardi à la Bourse de Kuala Lumpur.

« Cela permet aux cours du colza d'afficher une certaine fermeté, dans un contexte d'ailleurs où des craintes refont surface sur les semis » en vue de la récolte 2021 « compte tenu du déficit hydrique persistant en France », ajoutait-il.

Vers 15h15 (13h15 GMT) sur Euronext, la tonne de colza reculait de 75 centimes sur l'échéance de novembre à 383,25 euros et de 50 centimes sur février à 383,25 euros également, pour un peu plus de 3.200 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous