Euronext Les cours des céréales européennes en recul

AFP

Les cours des céréales européennes reculaient mercredi à la mi-journée, alors que l'euro tentait de se stabiliser face au dollar, le billet vert continuant d'afficher une certaine résilience dans un contexte économique international plus qu'incertain.

À 13h00 (11h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé perdait 1,25 euro sur l'échéance de septembre, à 164,25 euros, et 1 euro sur celle de décembre, à 169,25 euros, pour 9 419 lots échangés. À la même heure, la tonne de maïs perdait 0,25 euro sur les contrats de novembre à 165,25, et 0,50 euros sur l'échéance de janvier, à 169,50 euros, pour 336 lots échangés. La résilience du dollar est toujours un élément négatif pour le marché des céréales européennes, qui opère en euros.

Par ailleurs, le marché du blé est poussé vers le bas par les prévisions de production en hausse dans le monde, aussi bien en France qu'en Ukraine ou en Inde. En Ukraine, la production de blé devrait être supérieure à celle de l'an passé et les exportations aussi. Même si les rendements sont très inférieurs aux rendements français, la taille gigantesque des exploitations permet la compétitivité des blés dits « de la Mer noire » par rapport aux blés de l'ouest de l'Europe. En Inde aussi la production a augmenté, en revanche les estimations de récolte de maïs sont plutôt à la baisse, a souligné le cabinet Intercourtage. Sur le marché, la Jordanie a annulé un appel d'offres pour l'achat de 120 000 tonnes de blé meunier, et devrait le relancer vers le 28 août, selon Intercourtage.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous