Marchés des céréales Les prix payés en décembre 2014

Terre-net Média

Tous produits confondus, l’achat d’acompte cède une nouvelle fois du terrain, selon FranceAgriMer. En moyenne, sur l’ensemble des espèces enquêtées, il ne représente plus que 23 % des transactions, contre encore 42 % en novembre. Retrouvez tous les prix payés en décembre 2014 pour chacune des céréales.

Blé tendre

« Comme le mois précédent, le prix d’achat ferme du blé tendre gagne 12 euros en décembre. Une tonne de blé tendre s’échange contre 168 euros. En acompte, le prix moyen s’établit à 136 €/t (+ 6 euros). L’achat ferme compte pour 80 % des transactions (- 3 points sur le mois). »

« En acompte, les disparités se sont fortement creusées, avec un différentiel de prix maximum qui passe de 17 à 36 euros. »

Blé dur

« Après l’envolée exceptionnelle du mois dernier (+ 56 euros), le prix du blé dur perd 24 euros sur le mois. Toutefois, ce recul de la moyenne nationale résulte de la consolidation de dynamiques opposées. En effet, dans les régions où les augmentations avaient été modérées en novembre, les prix enregistrent encore des gains. Mais la correction baissière intervient dans les zones dans lesquelles les prix avaient bondi très fortement. »

« A 311 €/t, le prix ferme moyen du blé dur reste le plus élevé observé à cette période depuis le début de cette enquête (1990/91), à l’exception de la campagne exceptionnelle 2007/08. La part des achats fermes progresse encore et atteint 90 %, un maximum relevé également sur le triticale. »  

Orges

« L’achat ferme est prépondérant pour les orges fourragères, intervenant dans près de ¾ des achats. Les deux modalités intervenaient à parité dans les achats d’orges brassicoles en novembre ; en décembre, l’acompte redevient majoritaire (57 % des transactions en orges brassicoles d’hiver). »

Les prix fermes des orges de mouture et des orges brassicoles profitent d’une augmentation de respectivement +10 et +8 euros sur le mois de décembre. Les prix fermes des orges de mouture et des orges brassicoles profitent d’une augmentation de respectivement + 10 et + 8 euros sur le mois de décembre. (©Terre-net Média.)

Maïs

« Le prix d’achat ferme du maïs enregistre ses premières augmentations pour cette campagne. Il gagne 10 euros sur le mois, à 134 €/t alors que le prix d’acompte profite d’une revalorisation de 4 euros à 120 €/t. La part des transactions réalisées en modalité d’acompte chute fortement, de 62 % à 22 %.

A l’échelle des regroupements régionaux, les prix demeurent très homogènes, compris dans un intervalle de 4 euros en achat ferme. »

Avoine et triticale

« Le prix ferme de l’avoine poursuit sa trajectoire du dernier trimestre, à savoir une augmentation régulière mais modérée (seulement + 3 euros sur le mois). A 119 €/t, il renoue avec son niveau de début de campagne. »

« Le prix ferme du triticale enregistre des gains supérieurs (+ 6 euros) et s’établit à 135 €/t, comparable au prix du maïs. Par rapport à la campagne précédente, les prix fermes de l’avoine et du triticale enregistrent une décote de - 15 %. »

L’acompte recule encore pour les achats de triticale, rassemblant seulement à 10 % des transactions. En revanche, il progresse de 24 % à 32 % pour les achats d’avoine. »

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous