Tchat commercialisation Les réponses d'Oda à vos questions sur la vente de vos céréales

Terre-net Média

Renaud de Kerpoisson, président-fondateur d’Offre et demande agricole, a répondu en direct ce vendredi 10 avril de 13h à 14h à vos interrogations sur la stratégie de commercialisation de vos céréales et oléoprotéagineux. Retrouvez ses réponses.

Tchat avec ODARenaud de Kerpoisson, agriculteur et président fondateur d'Offre et demande agricole, a répondu à vos questions entre 13h et 14h. (©Terre-net Média) 

4 - Question de
"blédur "
Pouvez-vous faire un point sur le blé dur ?
Réponse - 10/04/2015 14:04:05
de "Renaud de Kerpoisson"
Quel marché bien spéculatif ! Les surfaces ont considérablement augmenté cette année. Nous pensons qu'il y a un risque réel de surproduction s'il n'y a pas d'accident climatique. Les primes se traitent entre 80 et 100 €/t pour la prochaine campagne, ce qui nous semble très intéressant. Nous avons conseillé à nos clients d'engager une bonne partie de la récolte prévisionnelle sur ces bases-là.
7 - Question de
"agri02 "
Peut-on espérer voir le cours du blé repasser au dessus de 190 €/t, voir 200 €/t pour la prochaine campagne ?
Réponse - 10/04/2015 13:47:27
de "Renaud de Kerpoisson"
Nous sommes déjà au dessus de 190 €/t. Nous pensons que le marché a encore un potentiel de hausse : la monnaie avec une économie européenne vacillante est déjà une bonne raison. Les bilans se tendent, tant en blé qu'en maïs. Nous avons une forte probabilité de voir 200-210 €/t pour cette nouvelle campagne. Nos modèles vont dans ce sens également.
10 - Question de
"Bertrand "
On ne nous incite pas à nous engager sur 2016. Mais y-a-t-il des bons coups à faire ?
Réponse - 10/04/2015 13:56:18
de "Renaud de Kerpoisson"
La volatilité des marchés engendre souvent de bonnes opportunités. Actuellement, nous pensons que les graines de colza ne sont pas assez chères relativement au soja. Ou le soja est beaucoup trop cher par rapport au colza. Le spread vaut 35 €/t sur la prochaine campagne. Sa valeur historique est plutôt proche des 80 €/t. Pour en savoir plus, ODA propose ses conseils à travers ses clubs et ses formations.
16 - Question de
"jln "
Comment fonctionnent les modèles de prévision des prix agricoles, comment faites-vous pour prédire si un prix va être haussier ou baissier.
Réponse - 10/04/2015 13:52:11
de "Renaud de Kerpoisson"
Nous avons bâti des modèles de prévisions de prix depuis 3 ans qui sont exclusivement basés sur des données officielles (Usda, coceral, Mpob...). Ces informations sont gratuites et très facilement accessibles par internet. Nous avons constaté que les marchés suivaient un certain nombre de variables. Nous avons des modèles mensuels et des modèles hebdomadaires qui fonctionnent bien. Néanmoins nous ne prenons pas de décisions de couverture ou d'achat uniquement avec ces modèles parce qu'on ne peut pas prendre en compte des facteurs exceptionnels comme la décision russe de mettre des taxes à l'exportation ou prendre en compte l'attitude des farmers argentins de conserver ou non les énormes stocks de soja qu'ils ont. Ainsi le travail des analystes Oda complète les tendances fournies par les modèles.
17 - Question de
"jln "
Gérer une exploitation en fonction des cours de bourse n'est-ce pas de la spéculation ?
Réponse - 10/04/2015 13:44:31
de "Renaud de Kerpoisson"
Semer du blé, c'est déjà spéculer. La gestion des exploitations aujourd'hui passe par la diversification des productions, la capacité à retenir des marchandises (maïs 2015 vaut 15 € de plus que le maïs 2014), l'accès aux marchés financiers pour couvrir des risques. Quelqu'un qui n'intègre pas tous ces outils dans sa stratégie spécule beaucoup, en effet.
19 - Question de
"vanpier "
Pensez-vous que le marché chinois va plus s'ouvrir au marché Francais ? Et si oui quels critères allons nous devoir respecter ?
Réponse - 10/04/2015 14:01:39
de "Renaud de Kerpoisson"
En supposant que vous parlez du blé, je ne crois pas que la Chine devienne un client important important de l'Europe. Nous avons fait quelques affaires récemment mais c'était le fruit des engagements du président Chirac ! La Chine, c'est loin. Et les Chinois n'achèteront en Europe que dans des conditions bien particulières. Tous les achats qu'ils feront en Ukraine ou au Kazakhstan ne viendront pas concurrencer nos blés sur nos destinations.
20 - Question de
"seb "
Que retenez-vous du dernier rapport Usda publié cette semaine ?
Réponse - 10/04/2015 13:27:19
de "Renaud de Kerpoisson"
Pas de grandes surprises sur ce bilan. Les récoltes mondiales de soja ont été revues à la hausse. Le seul élément qui attire mon attention est la baisse des stocks sur les huiles de palme, de soja, de colza et de tournesol. Pour le maïs et le blé, il n'y a pas beaucoup de surprises. Et du reste, les marchés ont peu réagi.
21 - Question de
"jean françois "
Bonjour, les amidonneries (groupe syral ou tereos par exemple ) ont ils un débouché croissant et valorisant de leurs produits finis ? quels impact pour nos céréales ? est une réelle filière d'avenir ou doit on continuer a vendre pour l'export qui nous permet depuis des années une meilleure valorisation ?
Réponse - 10/04/2015 13:14:58
de "Renaud de Kerpoisson"
La demande de blé est une demande qui est facilement prévisible. Elle est fonction du nombre d'habitants et de la croissance mondiale. Mais ce ne sont pas ces paramètres qui font bouger le marché. Il faut se focaliser sur l'offre. Ce que nous constatons, c'est qu'il y a des problèmes aujourd'hui en Inde, aux Usa. En Ukraine, les analyses montrent que les rendements pourraient être significativement inférieurs à 2014. En ce qui concerne les débouchés, l'exportation restera un marché dominant. La croissance mondiale sera très forte sur l'Afrique du Nord dans les années à venir. Ces pays ne pourront pas subvenir à leurs besoins d'eux-mêmes. Nous sommes particulièrement bien placés pour répondre à leur demande.
22 - Question de
"jean françois "
Suite a la dernière reforme de la PAC, la surface en féverole augmente, le risque de voir un marché saturé grandit, est ce que la demande pour ce produit grandit ?
Réponse - 10/04/2015 13:09:55
de "Renaud de Kerpoisson"
Malheureusement nous ne suivons pas le marché de la féverole. La demande sur cette production est assez inélastique. Une forte hausse des surfaces peut engendrer une forte baisse des prix.
23 - Question de
"fredo60 "
Qu en est il de la commercialisation des pois qui avaient du mal à trouver preneur depuis que les eleveurs de saumons ont baissé leurs productions suite à l embargo russe ?
Réponse - 10/04/2015 13:07:48
de "Renaud de Kerpoisson"
Les pois, c'est de la protéine et de l'énergie. Notre vision baissière sur la protéine ne nous laisse pas envisager une hausse du prix du pois. D'autant que les surfaces ont beaucoup augmenté - 20 à 30 % - cette année.
24 - Question de
"Manu2b "
Pour 2015, peut-on attendre sereinement de vendre du blé à 200 et du colza à 400, en prix départ ferme ?
Réponse - 10/04/2015 13:05:52
de "Renaud de Kerpoisson"
On va terminer une campagne avec des bilans assez lourds. Mais ceux de la prochaine campagne ne le sont pas du tout. Des stocks de blé mondiaux devraient baisser d'environ 10 Mt. Ceux de maïs de 20 Mt. Donc pour les céréales, on est assez optimistes et donc nous pensons que l'on verra des prix au dessus de 200 €. Pour le colza, on s'inscrit dans un complexe oléagineux très lourd du fait des productions de soja. Cela va être beaucoup plus compliqué d'analyser ce marché. Les biocarburants, pour la première fois, voient leur production baisser. Donc ce n'est pas très bon pour le colza. 400 €/t sera difficile dans le contexte actuel.
26 - Question de
"fredo60 "
Cette année fut problématique au niveau des qualités du blé les normes vont elles être modifiées pour les saisons prochaines ?
Réponse - 10/04/2015 13:25:20
de "Renaud de Kerpoisson"
Nous avons eu effectivement des qualités décevantes cette année. Pour chaque qualité, il y a un prix. Il n'y a aucune raison de modifier les cahiers des charges des industriels. Mais c'est à nous d'aller chercher de nouveaux débouchés lorsque les qualités sont moins bonnes. Néanmoins, Euronext tente de lancer un nouveau contrat avec des références qualitatives différentes. Les prix entre le contrat blé n°2 et le nouveau contrat ne sont pas les mêmes.
27 - Question de
"fredo60 "
Ou en sont les stocks de blé en France ?
Réponse - 10/04/2015 13:22:06
de "Renaud de Kerpoisson"
Je pense que nous allons terminer la campagne à moins de 3 Mt de stock. C'est une situation complètement apurée. Les marchés export ont été très dynamiques. De nouvelles destinations asiatiques ont permis de vendre beaucoup de blé fourrager.
28 - Question de
"fredo60 "
Quelle vision pour les cours de l engrais la saison prochainee
Réponse - 10/04/2015 13:36:47
de "Renaud de Kerpoisson"
En ce qui concerne les engrais azotés, les prix exprimés en dollar sont très bas. Et pour nous, il faut les couvrir. Pour P et K, nous sommes encore dans une situation d'attente.
29 - Question de
"steph00 "
bonjour, quel stratégie adopter pour 2015 en blé/colza et sur les engrais N et P? quel évolution du blé 2014 pour le mois à venir? merci
Réponse - 10/04/2015 13:41:26
de "Renaud de Kerpoisson"
Pour les blés 2014, sauf accident climatique, nous n'attendons rien de particulier. On va continuer de fluctuer en fonction de la parité monétaire. Le marché qui était en inverse avec la nouvelle campagne ne l'est plus. Donc pas beaucoup de chance de le voir s'effondrer compte tenu des fondamentaux de 2015. Pour la récolte de blé 2015, nous avons fait le choix de ne pas couvrir les productions pour le moment, compte tenu du fait que le weather market est encore devant nous, et que les rendements que nous avons utilisé pour établir nos bilans sont fait sur une tendance de 5 ans. C'est prudent. Dans ce contexte, le stock baisse. Les prix observés permettent tout juste de couvrir les prix de revient et nous pensons que nous allons commencer les couvertures vers 200 €/205 € la tonne.
30 - Question de
"Manu2b "
De nombreux agriculteurs ont été clients ODA et ne le sont plus. La stratégie était devenue peu visionnaire et longue à la détente. Votre coup d'oeil est-il plus aiguisé aujourd'hui ?
Réponse - 10/04/2015 13:18:28
de "Renaud de Kerpoisson"
Oda a connu une croissance très rapide. Les créateurs se sont éloignés de la recherche en 2011-2012. Depuis, ils sont revenus. Les résultats des stratégies 2013-2014-2015 font revenir beaucoup de clients. J'espère que vous avez tous suivi nos recommandations pour 2014 : 195 €/t en blé.
38 - Question de
"jln "
la fin de l'embargo sur Iran va-t-elle voir des conséquences sur le cours des céréales
Réponse - 10/04/2015 13:34:55
de "Renaud de Kerpoisson"
La fin de l'embargo sur l'Iran va redonner des capacités d'exportation de pétrole et permettre une augmentation des ressources. De facto, il y aura plus de moyens pour répondre à une demande alimentaire, non seulement de base, mais également de produits à forte valeur ajoutée, et notamment en viande. C'est un élément fort de soutien de la croissance de la consommation de céréales pour les années à venir. En conséquence, c'est un facteur de soutien des cours, pas forcément pour maintenant, mais dans les mois et années qui viennent.
39 - Question de
"Manu2b "
Les conditions de culture du blé semblent s'améliorer avec le retour de pluies depuis quelques jours en Russie, Ukraine, Etats-Unis. Ne sous-estime-t-on pas les productions à venir ?
Réponse - 10/04/2015 13:32:39
de "Renaud de Kerpoisson"
L'état des cultures en général semble s'améliorer. Néanmoins, les NDVI (mesure de la biomasse) sont encore très faibles en Ukraine. Aux Usa, le peu de pluies qui est arrivé ne solutionne pas le problème d'humidité des sols. Il faut rester vigilant sur l'excès d'eau qui perdure en Inde, un pays qui produit près 100 Mt de blé. Nous avons révisé la production à 93 Mt cette semaine pour ce pays.
48 - Question de
"vincent949 "
Pour l'échéance Mai 2015 sur Euronext une hausse est elle attendue?
Réponse - 10/04/2015 13:57:55
de "Renaud de Kerpoisson"
Ca fait longtemps que nous sommes sortis de la campagne 2014. Tout est possible sur cette fin de campagne. Mais si le marché monte, il ne pourra pas aller très loin.
49 - Question de
"jln "
En 2015 quelle a été votre plus grosse plantade de prévision et toujours en 2015 quelle est votre meilleure analyse
Réponse - 10/04/2015 14:05:35
de "Renaud de Kerpoisson"
Je suppose que vous voulez parler de la récolte 2014. Toutes les céréales ont été vendues dans le tiers supérieur de la campagne.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous