Chicago Solide hausse des cours du blé, du maïs et du soja

AFP

Les cours du blé, du maïs et du soja ont caracolé mercredi à Chicago, soutenus par les inquiétudes autour d'un climat trop froid et sec dans plusieurs régions productrices dans un marché ouvert à la hausse des prix.

La hausse des cours s'explique « par le climat mais aussi par le marché qui agit sous pression inflationniste », a relevé Michael Zuzolo, de Global Commodity Analytics and Consulting ajoutant que le dollar était au plus bas depuis quatre semaines (1,1974 dollar pour un euro). Un billet vert plus faible favorise les exportations américaines et permet d'augmenter les prix des matières premières en dollars. L'expert a aussi souligné que la dernière émission de bons du Trésor avait été très demandée montrant que les investisseurs ont confiance dans l'idée que la Banque centrale (Fed) va « tolérer de l'inflation sur le marché ». « On dirait que le marché a le feu vert pour inclure de l'inflation dans ses prix », a affirmé M. Zuzolo.

Au niveau des conditions météorologiques, la sécheresse handicape le maïs au Brésil et le blé dur d'hiver dans la ceinture de l'ouest des Etats-Unis (Kansas, Nebraska). Le marché était aussi préoccupé de l'impact sur les cultures de blé des coups de gels en Europe, notamment en France, a indiqué M. Zuzolo.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 6,4800 dollars contre 6,2975 dollars mardi, en hausse de 2,89 %. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai a fini à 5,9400 dollars contre 5,8000 dollars à la dernière clôture, grimpant de 2,41 %. Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mai a terminé à 14,1000 contre 13,8950 dollars mardi augmentant de 1,47 %.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous