[Vidéo] Robot agricole Les kangourous vont devoir s’y habituer !

Terre-net Média

L’AFCR laboratoire australien travaille aussi sur la robotique agricole. Deux grands projets, Rippa et Ladybird, sortent des ateliers et font leurs premiers pas aux champs.

L sous l’égide de l’université de Sydney, a mené des recherches sur le fonctionnement autonome, la télédétection et la robotique pour l'environnement et le monde agricole au cours des 10 dernières années.

Rippa est le dernier-né. Il s'agit d'un robot de plein champ, capable de travailler en autonomie grâce à ses batteries et son panneau solaire. Il est capable d'identifier les adventices grâce à la reconnaissance de couleur et peut alors traiter, par un jet localisé, la plante cible. Son dernier exploit : traiter pendant 21 heures d’affilée une parcelle d’épinard. Il a commencé à travailler à 5h30 soit une heure avant le lever du soleil et a travaillé en continu jusqu’à 3h17 du matin. Il a pu reprendre le travail dès 10h00, quand ses batteries se sont rechargées grâce à ses panneaux solaires, sans être gêné par les fourrières rendues boueuses par le système d’irrigation.

Ladybird est un robot qui sera capable à terme de géolocaliser, détecter, désherber et enfin récolter des légumes ou des fruits. Ce robot, dont la forme rappelle celle d’une coccinelle (ladybird en anglais), est également équipé de de logiciel et de matériel lui permettant de communiquer des informations sur la parcelle. Il peut détecter les adventices et les traiter grâce à la combinaison de la vision colorimétrique et de la vision stéréoscopique (en relief). Ce prototype a même été commandé lors de sa première démonstration publique en Nouvelle Galles du Sud.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous