Tracteur électrique Fendt e100 Vario : plus de performances et une prise 400 V pour recharger !

Terre-net Média

Fendt améliore les performances de son tracteur à batterie suite aux séries de tests réalisés au champ et en laboratoire. Rechargement rapide et plus simple grâce à sa prise 400 V, travaux à la prise de force, à l'hydraulique ou à l'électricité... autant de points qui montrent la polyvalence de la technique.

Fendt e100 Vario 100 % électriqueLe tracteur électrique Fendt e100 Varion entraîne les outils via prise de force, hydraulique ou prise électrique. (©Fendt) 

Ltracteur 100 % électrique de Fendt baptisé e100 Vario gagne en performance. La machine est toujours à l'état de prototype mais, forte des tests effectués dans les applications agricoles ou pour les travaux communaux, les ingénieurs de la marque allemande ont travaillé davantage pour améliorer certains points techniques de l'engin. Par exemple, rendre le rechargement plus pratique sans que les exploitants n'aient besoin d'investir pour adapter les installations.

Du coup, le tracteur recharge ses batteries grâce à une prise de type 2 au lieu d'un modèle CCS. Il bénéficie aussi d'un câble pour être raccordé directement sur la prise triphasée de 400 V jusqu'à 32 A. La capacité de charge est ainsi de 22 kW. En clair, il faut à peine 5 h de temps de charge pour que ses batteries soient gonflées à bloc grâce à la fonction charge rapide DC. Résultat : 68 ch disponibles sous le capot.

Système de gestion thermique des batteries

La marque allemande étudie divers systèmes de batterie. Ils sont actuellement soumis à des essais intensifs aux champs et en laboratoire. Grâce au système de gestion thermique entièrement revisité, il ne faut que quelques minutes pour préchauffer la batterie jusqu’à sa température de fonctionnement en hiver. Tout comme pour la refroidir en été. L'opérateur peut gérer cette tâche directement depuis la cabine. Inutile de quitter son siège.

Les performances et l’universalité du tracteur ont été mises en avant lors des phases de tests, avec des outils traditionnels animés par prise de force comme la faneuse, l'andaineur, la mélangeuse à vis ainsi qu’avec des machines à entraînement hydraulique, comme les balayeuses ou les épandeurs de sel électriques. Nouveaux outils électriques ou anciens systèmes, le tracteur est à l'aise quelle que soit la tâche.

Du couple disponible en permanence grâce à l'électricité

À souligner que les fermes qui produisent de l'électricité peuvent l'utiliser directement dans le tracteur. La facture énergétique diminue ainsi que les émissions de CO2. Le modèle de taille réduite peut tout à fait convenir à l'utilisation d'une cour. 

Les engins électriques bénéficient de performances intéressantes en termes d'entraînement. Le couple peut être utilisé même à l'arrêt. La marque affirme que le travail continue pour optimiser davantage la technologie et que la fabrication pourrait démarrer dans quelques années. Le problème est généralement situé au niveau de l'autonomie. Information non communiquée par la marque dans son communiqué adressé à la presse récemment.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous