Nouveau tracteur Valtra G5 : le couteau suisse Made in Finland qui marque le début de la 5e génération

Terre-net Média

Valtra vient de lancer sa cinquième génération de tracteurs agricoles. Démarrage avec la série G, une nouvelle venue dans la famille finlandaise. Les quatre modèles de 100 à 145 ch complètent l'offre et s'intercalent entre les séries A et N existantes. Des engins polyvalents, conçus pour être équipés d'un chargeur frontal. Visibilité, maniabilité, connectivité, confort.... tout y est.

Valtra G135De 100 à 145 ch, la série s'intercale entre la série A et N pour mieux couvrir les besoins de chaque agriculteur. (©Valtra)

Valtra vient de lancer sa cinquième génération de tracteurs lors d'une conférence de presse internationale virtuelle. Particularité : il s'agit en outre d'une nouvelle série, baptisée G, qui s'intercale entre les modèles A et N.

Côté puissance, quatre modèles sont proposés de 100 à 145 ch, les G105, G115, G125 et G135. Sous le capot, le moteur quatre cylindres d'origine Agco Power et de 4,4 l de cylindrée répond dorénavant aux exigences de la norme Stage V. Pour y parvenir, les ingénieurs de la marque utilisent seulement la technologie SCR et le Fap (filtre à particules). Pas de recirculation des gaz. Tous les éléments liés à la dépollution ont été intégrés côté droit en pied de cabine pour ne pas impacter la visibilité vers l'avant. À noter que le capot plongeant de l'engin y participe également.

Jusqu'à 555 Nm de couple et une surpuissance en circulation

Le système de gestion électronique et l'injection "Common Rail" Bosch de 1 600 bars rendent le moteur réactif et coupleux sur une large plage de régime moteur. Chaque modèle bénéficie de la surpuissance, disponible lors de la conduite dès lors que l'opérateur atteint le rapport B5. Le boost Sigma Power traditionnel de la marque est aussi présent pour les besoins à la prise de force.

Le tracteur G125 version Éco est le modèle écoénergétique Éco/Power qui permet au conducteur de sélectionner soit le mode Power, soit le mode Éco. Objectif : limiter le régime moteur tout en augmentant le couple pour atteindre 555 Nm.

Valtra série G5La série G5 annonce le lancement de la 5e génération de tracteurs Valtra. (©Terre-net Média)

Question transmission, l'engin embarque une boîte à 4 gammes et 6 vitesses Powershift. Celle-ci sort de l'usine de Beauvais et pour plus de facilité de conduite, le passage entre les gammes B et C, et C et D, est automatisé. La différence avec une transmission en termes de comportement de conduite est assez faible. Le frein de parking est intégré au levier d'inverseur de marche. Au travail, le véhicule peut se déplacer à seulement 120 m/h, une vitesse intéressante pour les producteurs de légumes par exemple.

110 l/min de débit hydraulique en Load Sensing

Sur les modèles en finition Versu, l'opérateur peut aussi piloter le tracteur via le joystick. Sur les autres, les versions HiTech et Active, la pédale d'embrayage n'est pas très utile grâce à la technologie AutoTraction. En pente, inutile d'utiliser la pédale de freins pour maintenir le bolide immobile. La fonction de maintien en pente gère automatiquement. 

Les modèles HiTech ont un système hydraulique à centre ouvert qui fournit 100 l/min d'huile, 110 l/min en centre fermé sur les deux autres. À l'arrière comme à l'avant, l'agriculteur peut bénéficier jusqu'à quatre distributeurs hydrauliques. Sur le plus haut de gamme, le Versu, un cinquième distributeur peut être ajouté à l'arrière. Et côté prise de force, la fonction proportionnelle à la vitesse d'avancement existe à l'arrière ainsi que deux vitesses supplémentaires.

Chargeur frontal intégré et installé d'usine

La dernière-née de Valtra a été conçue pour les tâches au chargeur frontal. Il peut être installé d'usine pour ne pas dégrader la visibilité et maintenir la bonne répartition du poids. Le chargeur frontal d'origine Quicke est intégré au châssis et l'assistant hydraulique augmente automatiquement la vitesse du moteur en fonction de la charge et la fonction Live 3. Résultat : l'opérateur peut piloter simultanément jusqu’à trois fonctions différentes.

En termes de confort, le conducteur peut profiter d'un siège à suspension pneumatique, du pont avant et de la cabine suspendus. Côté acoustique, le niveau sonore en cabine n'excède pas 73 dB, de quoi limiter la fatigue de l'agriculteur lors de longues journées de travail. La visibilité ne devrait pas être un problème lors des manœuvres grâce à 5,7 m² de surface vitrée, dont 0,35 pour le toit panoramique qui permet de garder un œil sur l'accessoire quelle que soit sa position. Sans oublier que pour y voir clair de jour comme de nuit, la marque installe jusqu'à 10 feux à Leds. Les six phares arrière s'allument automatiquement aussitôt que la marche arrière est enclenchée.

Personnalisation du tracteur via le studio Unlimited

Rétroviseurs chauffants, climatisation, réchauffeur de cabine inférieur et prises USB... tout est prévu pour que le fermier ne manque de rien. Et ceux qui souhaitent davantage peuvent toujours faire appel au studio Unlimited de la marque. En 2019, 21 % des tracteurs Valtra vendus en France y sont d'ailleurs passés. Soit plus d'un tracteur sur cinq !

La gamme Versu profite de l’interface SmartTouch qui place la série au même niveau que ses grands frères N et T. La version Active peut aussi revêtir les fonctions d’autoguidage et d’agriculture de précision, activables via le terminal SmartTouch Extend.

Enfin, l'agriculteur choisit le mode d'achat de l'engin : achat concessionnaire, location ou leasing. Les services après-vente Connect, Care and Go du constructeur permettent par exemple de prévoir la maintenance pour que le coût d'utilisation du tracteur soit connu à l'avance afin d'éviter toute surprise. La série G est disponible dès maintenant ; les premiers exemplaires devraient être livrés chez les agriculteurs français d'ici le mois d'octobre selon le constructeur.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous