Airbus et John Deere Piloter sa fertilisation azotée en temps réel grâce à Live NBalance

Terre-net Média

En combinant les données recueillies par les capteurs des machines agricoles et les informations des satellites, John Deere et Airbus Defence and Space surveillent le bilan azoté d'une parcelle avec une grande précision. Objectif : ne pas attendre la récolte pour valider l'efficacité de la carte de modulation de dose de fertilisant mais pourvoir ajuster en cours de végétation. La version bêta est actuellement en test chez quelques agriculteurs volontaires et pourrait débarquer dans les fermes dès la saison prochaine.

Tableau de bord Live NBalanceLe tableau de bord dynamique informe l'agriculteur de la quantité d'azote épandue, absorbée, de la biomasse de la végétation et de la quantité restant disponible pour la culture. (©Airbus Defence and Space) 

Airbus Defence and Space, dont les satellites aident à piloter l'azote, travaille en partenariat avec John Deere. Ensemble, les deux entreprises dévoilent leur service nommé Live NBalance dont le principe est simple : fusionner les données des satellites et des tracteurs pour surveiller le bilan azoté dans les parcelles avec une précision accrue. 

Vérifier l'efficacité des cartes de fertilisation

Jusqu'à maintenant, l'agriculteur ne dispose d'aucun outil pour vérifier l'efficacité de ses cartes de préconisations de fertilisation, hormis sur l'ensemble de la saison après avoir récolté sa production. En combinant les données recueillies par les capteurs des engins agricoles et les mesures de croissance des cultures obtenues grâce aux satellites, la technologie Live NBalance fournit des informations régulières sur les taux d'azote de chaque parcelle. 

Ainsi, le producteur contrôle la quantité d'engrais épandue, son absorption par les plantes, la quantité restant disponible et la biomasse. Grâce au tableau de bord dynamique, il évalue précisément l’efficacité des apports et visualise les écarts avec le terrain. Une information indispensable s'il souhaite identifier clairement les problèmes potentiels. Ensuite, il n'a plus qu'à adapter et ajuster les applications suivantes avant d'évaluer le cycle complet après récolte pour perfectionner sa stratégie de fertilisation.

Version bêta en test actuellement

Airbus a annoncé qu'une version bêta est en cours de tests chez un groupe de paysans curieux de constater le potentiel de l’outil. La version définitive devrait être disponible pour les férus de technologie dès la saison prochaine. En attendant, rendez-vous au Sima du 24 au 28 février pour découvrir le fonctionnement de cette solution sur le stand des marques.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous