Innovation Eco-Mulch Gaïa 10 : le couteau suisse du travail du sol

Terre-net Média

Imaginez un seul châssis sur lequel on peut changer rapidement les types d’outils. Voici le concept Gaïa présenté par Eco-Mulch. Une seule poutre pouvant accueillir 10 parallélogrammes et 8 outils différents de la herse étrille jusqu’au semoir pneumatique à disques en passant par le désherbage thermique. La machine est en phase finale de test pour la saison qui commence.

Eco-Mulch Gaïa : Un chassis unique où l'on change facilement les outils de travailEco-Mulch Gaïa : un châssis unique où l'on change facilement les outils de travail. (©Terre-net Média)

« L’idée est pourtant simple mais encore fallait-il oser », nous a confié Michael Bellicot d’Eco-Mulch. Après trois années de gestation dans le bureau d’étude, c’est à Innov-agri qu’Eco-Mulch a présenté son outil de travail du sol polyvalent, le Gaïa. Une poutre centrale unique, associée à 10 parallélogrammes, sur lesquels on peut changer rapidement les outils pour réaliser différents travaux.

Actuellement huit outils sont proposés pour s’adapter sur le parallélogramme du Gaïa d’Eco-Mulch : semis à dents 25 cm, semis de précision, semis à disques 25 cm, incorporation d’engrais localisé, herse étrille, destruction mécanique des interlignes, destruction thermique, sarclage. D’autres outils sont en cours de développement mais le constructeur souhaite rester discret sur leurs types.

« Cette machine est destinée principalement aux exploitants en agriculture biologique mais elle peut intéresser bon nombre d’agriculteurs conventionnels pour qui le désherbage mécanique est une solution d’avenir », a expliqué Michael Bellicot.

Ce nouveau concept permet, avec son châssis universel, de mettre en terre et d'entretenir les cultures tout au long de leur cycle. De plus, il assure « passage après passage, une précision de positionnement importante sans avoir obligatoirement recours à des dispositifs de correction de trajectoire sophistiqués fragiles et coûteux. » En effet, la géométrie tracteur-outil ne change pas quel que soit le module utilisé ce qui permet à « l’outil travaillant de passer au même endroit que l’outil semant ».

Si le prix n’est pas encore fixé, il est clair qu’aujourd’hui, un outil de travail du sol coûte environ 10 000 € le mètre. Et il faut plusieurs outils différents pour réaliser l’itinéraire cultural. Eco-mulch sera certainement moins cher au global avec le concept de châssis unique pour différents outils car le prix de la poutre et des parallélogrammes sera payé une seule fois pour différents travaux.

Le Gaïa de Eco-mulch ne devrait pas encore être commercialisé cette année car le constructeur se réserve la saison à venir pour réaliser des tests avec différentes cultures et différentes techniques de désherbage mécanique pour valider la pertinence du conseil agronomique qu’il pourra offrir à ses clients. Eco-Mulch finalise aussi le développement d’un échappement rang par rang pour éviter les chevauchements de lignes de semis pour économiser les semences.

« Aujourd’hui, la tendance est de ne pas perturber le cycle de vie, non seulement de la culture, mais aussi du milieu. Maintenir un sol vivant en l’entretenant par une couverture végétale toute l’année qui alimente la faune et la flore complexe se trouvant sous nos pieds, est un gage de réussite pour les cultures d’aujourd’hui et de demain », conclut Etienne Bazin, gérant de Eco-Mulch et agriculteur.

Pour le moment huit outils différents sont déjà proposésPour le moment, huit outils différents sont déjà proposés pour l'unique poutre (ici en noir). (©Terre-net Média)

Eco-Mulch
Créée en 1998 par Etienne Bazin et Jean-Charles Renaudat, l'entreprise Eco-Mulch a pour vocation de fournir du matériel agricole permettant de réduire les coûts engendrés par les techniques conventionnelles. En 2009, l'entreprise décroche une médaille d'argent au Sima grâce au Glypho-Mulch, outil de travail du sol proposant une alternative mécanique au glyphosate. Eco-Mulch s'est spécialisée dans le travail du sol superficiel, les semoirs pneumatiques, outils spécialisés, trémies sous pression et plus récemment dans la fertilisation de précision avec l'épandeur porté à rampes « Précis ».
Aujourd’hui, l’entreprise, installée dans le Loiret, compte une dizaine de salariés.
A découvrir aussi sur Eco-Mulch : Eco-mulch Precis-18 : Ne jetez plus vos engrais, distribuez-les… 

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous