Alerte météo Une tempête attendue dans la nuit de jeudi à vendredi

Terre-net Média

Sous l’impulsion d’un vaste système dépressionnaire sur les îles Britanniques et un puissant courant jet, une dépression va rapidement se creuser dans la nuit de jeudi à vendredi dans le Golfe de Gascogne faisant craindre une tempête sur la Bretagne, la Loire-Atlantique et dans une moindre mesure le reste des Pays de la Loire et l’ouest de la Normandie. Frédéric Decker, météorologue à MeteoNews, fait le point sur la situation à venir.

Ciel orageuxDes rafales jusqu'à 190 km/h sont attendues. (©Pixabay)

Une dépression va se creuser très nettement entre jeudi après-midi au large du Cap Finisterre (Espagne) et la nuit suivante en Bretagne, renforçant ainsi considérablement son activité venteuse. Le vent restera assez calme jusqu’à 22-23 heures jeudi soir, commençant à souffler jusqu’à 50 à 60 km/h du Morbihan à la Charente-Maritime, alors que les bourrasques dépasseront 120 à 150 km/h au large dans le nord et le centre du Golfe de Gascogne.

Des rafales de l’ordre de 150 à 190 km/h !

Entre 23 h et 2 h du matin, les conditions se dégraderont nettement. Les rafales atteindront 70 à 90 km/h du Bassin d’Arcachon à la Charente-Maritime ainsi que sur le Pays Bigouden, 90 à 120 km/h du Morbihan à la Vendée, et jusqu’à 150 - 160 km/h sur la frange littorale. Les caps et îles exposées pourraient connaître des rafales de l’ordre de 150 à 190 km/h !

Entre 2 et 5 heures du matin, la tempête battra son plein sur le Morbihan, la Loire-Atlantique et la moitié sud de l’Ille-et-Vilaine. Les rafales pourront alors atteindre 100 à 120 voire 130 km/h dans les terres. Sur la frange littorale, les rafales les plus fortes pourront atteindre 130 à 160 km/h, voire 180-190 km/h sur les caps exposés et les îles !

Entre 5 et 8 heures, le vent mollira rapidement le long de l’océan. Les rafales resteront violentes sur l’Ille-et-Vilaine, l’est du Morbihan et des Côtes d’Armor, de l’ordre de 90 à 110 voire 120 km/h jusque dans les terres. Les rafales se renforceront sur le Cotentin pour approcher les 100 km/h.

Dans la matinée, les vents décéléreront. Ils pourront encore approcher 100 km/h de la côte de granit rose jusqu’au Calvados sur la frange littorale, un peu moins dans les terres.

Submersion et inondations possibles

Facteurs aggravants :

  • à cette période de l’année, les arbres sont très feuillus et offrent une très importante prise au vent. Les dégâts risquent donc localement d'être très importants, notamment entre Lorient et Saint-Nazaire.
  • les marées seront assez élevées avec un coefficient de 86. Des surcotes seront probables et des submersions pourront concerner le sud de la Bretagne, la Loire-Atlantique et la Vendée, voire la Charente-Maritime.

L’arrivée de la tempête coïncidera avec la marée montante (marée haute à 8 heures à Vannes).

Cette dépression tempétueuse va par ailleurs stagner à proximité de la Bretagne jusqu’à samedi après-midi. Les vents seront moins puissants, mais il faudra en revanche compter sur une très forte activité pluvieuse et des cumuls de précipitations remarquables à exceptionnels.

Sur 48 à 72 heures, entre vendredi et dimanche, les cumuls pourront dépasser 100 mm sur le Finistère, les Côtes d’Armor, le nord de l’Ille-et-Vilaine et le Cotentin, localement 130 à 150 mm ! Des inondations seront alors fortement probables sur ces régions, mais aussi sur le sud de la Bretagne, l’ouest de la Normandie, la Vendée, le Poitou-Charentes et la Nouvelle-Aquitaine où les quantités de pluie atteindront souvent 60 à 100 mm.

Ces prévisions sont susceptibles de quelque peu évoluer dans un sens ou dans l’autre.

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média

D'après un communiqué de MeteoNews.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous