Mal-être en agriculture
Prévention du suicide : 78 comités départementaux mis en place

La feuille de route de prévention du mal-être en agriculture doit renforcer le réseau des sentinelles et agir sur les facteurs de mal-être. (©Pixabay)
La feuille de route de prévention du mal-être en agriculture doit renforcer le réseau des sentinelles et agir sur les facteurs de mal-être. (©Pixabay)

 

Dans le cadre de la feuille de route de prévention du mal-être en agriculture, lancée il y a un an, tous les départements doivent mettre en place des comités départementaux. Mi-octobre, 78 avaient été installés, indique le ministère de l’agriculture, qui rappelle la composition de ces comités : collectivités territoriales, profession agricole, syndicats, associations, services et administrations pour les comités pléniers, et référents des administrations, des Agences régionales de santé, de la Mutualité sociale agricole, des Chambres d’agriculture, pour les comités techniques.  

Réseau des sentinelles et prévention des risques

Ces comités doivent notamment développer le réseau des sentinelles en agriculture, réseau de personnes ressources, volontaires, proches des agriculteurs et responsabilisés sur le repérage précoce des personnes en difficulté.

Le troisième comité de pilotage de la feuille de route, qui s’est tenu le 19 octobre, a également « permis de faire le point sur l’accompagnement des victimes et de leur famille », précise le ministère. Ainsi, un dispositif de recontact des personnes ayant fait une tentative de suicide, VigilanS, va être déployé.  

« La feuille de route prévoit également d’agir sur les facteurs de mal-être, notamment ceux liés à la situation économique et sociale et ceux liés à la santé et à la sécurité au travail, en insistant sur le rôle que peut jouer l’enseignement agricole et la formation continue dans ce domaine », souligne par ailleurs le ministère de l’agriculture. Enfin, le ministre souhaite une meilleure intégration de la résolution des difficultés liées à la conciliation de la vie professionnelle avec la vie personnelle et familiale.

Le comité de pilotage de la feuille de route « prévention du mal-être en agriculture » contribuera également à la réflexion en amont de la loi d’orientation et d’avenir pour l’agriculture, prévue en 2023.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Déja 3 réactions