Corteva Agriscience « Soutenir le progrès sur le chemin d'une agriculture plus durable »

Terre-net Média

Pour une agriculture plus durable, Corteva Agriscience souhaite développer une offre de produits phytosanitaires innovants et d'origine naturelle. Parmi les produits à venir : l'Inatreq, un nouveau fongicide en grandes cultures, issu de la fermentation de Streptomyces. Efficace contre septoriose et rouilles, il devrait apparaître sur le marché d'ici 2020 ou 2021.

Septoriose sur blé tendreD'ici 2020-2021, Corteva Agriscience entend proposer aux producteurs de grandes cultures Inatreq, une solution d'origine naturelle contre septoriose et rouilles. (©Terre-net Média)

Face aux défis de l’agriculture, Corteva Agriscience, division agriculture de DowDuPont souhaite accompagner les agriculteurs et « soutenir le progrès sur le chemin d’une agriculture plus durable », déclare Éric Dereudre, directeur Europe du Nord pour Corteva Agriscience. Elle mise notamment sur les produits phytopharmaceutiques innovants et d'origine naturelle.

Avec une présence surtout en herbicides, la firme entend, d'ici les quatre ans à venir, élargir son portefeuille produits avec Success GR, insecticide de biocontrôle à base de spinosad, homologué en 2018 et utilisable en agriculture durable, mais aussi Zorvec, un nouvel anti-mildiou en vigne et pomme de terre, homologué en août 2018. Elle a demandé une autorisation d'usage en colza de son herbicide céréales, Arylex active.

Autre innovation : Inatreq, un fongicide d'origine naturelle contre septoriose et rouilles en grandes cultures. Corteva Agriscience a reçu l'approbation de la matière active au niveau européen, l'évaluation est en cours pour une homologation en France. Issu de la fermentation de bactéries Streptomyces, cette solution devrait apparaître sur le marché en 2020 ou 2021.

Corteva Agriscience, a d'ailleurs célébré, le 26 octobre dernier, le premier coup de pelle pour la construction d’une nouvelle unité de production dédiée à ce produit sur l’usine de Cernay (Haut-Rhin), l’un des quatre sites de production de la firme. Les 16 millions d’euros d’investissement comprennent la construction d’une nouvelle unité de conditionnement de 4 000 m², ainsi que la transformation de trois lignes de production déjà existantes. Cette unité devrait être opérationnelle dès septembre 2019.

« Ce nouvel investissement témoigne de l’engagement de Corteva Agriscience envers l’agriculture française. L’usine de Cernay (Haut-Rhin) va produire des solutions qui répondent efficacement aux besoins agronomiques des producteurs, tout en apportant une réponse concrète aux attentes de la société avec des produits d’origine naturelle », ajoute Éric Dereudre.

Premier coup de pelle pour la construction de la novuelle unité de production de l'usine de Corteva Agrisciences, située à Cernay (68).Premier coup de pelle pour la construction de la nouvelle unité de production de l'usine de Corteva Agriscience, située à Cernay (Haut-Rhin). Sont présents sur la photo : Éric Dereudre, directeur Europe du Nord de Corteva Agriscience ; Jean-Philippe Legendre, président de Dow AgroSciences et directeur de Corteva Agriscience ; Patrick Swinnen, directeur de production des sites de Cernay et Uffholtz (Haut-Rhin) ; Rémi Duchêne, directeur environnement, services généraux et relations publiques des sites de Cernay et Uffholtz, ainsi que des élus locaux. (©Terre-net Média)

Corteva Agrisciences représente la division agriculture issue de la fusion de Dow Chemicals et de DuPont de Neumours depuis le 1er septembre 2017. Elle deviendra une société indépendante cotée en bourse lorsque la séparation annoncée sera réalisée en juin 2019.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous