Écho des plaines Continuer à surveiller les pucerons dans les céréales

Bénédicte Clément Terre-net Média

Cet automne, ce sont surtout vis-à-vis des pucerons qu’il faut être vigilant dans le blé. Attention car même si le seuil de nuisibilité en nombre de plantes porteuses n’est pas atteint, il peut l’être en nombre de jours où les pucerons séjournent dans la parcelle. En colza, ce sont surtout les larves d’altises qui doivent être évaluées dans les parcelles, de façon à vérifier si elles nécessitent ou pas une intervention.

Continuer à surveiller les pucerons dans les céréales La vigilance vis-à-vis des pucerons dans les céréales à paille se poursuit. (©Dominique Luherne/Twitter) Chargement en coursLire > Céréales d'hiver - La température : « facteur prépondérant du risque JNO »Retrouvez > Surveillez les larves de grosses altises > Tous les colzas ne sont pas égaux face au charançon du bourgeon terminal14°C à midi, j'espère que les pucerons vont rester confinés On a attendu novembre pour les semis afin de limiter les risques Ici semis d'orge du 4/11 Dernière photo emplacement d'un de fanes pic.twitter.com/uj0aBPoYRM— Dominique Luherne (@Dominiqueluhern) November 22, 2020Le #blé RGT Lexio poursuit sa croissance : troisième feuille sortie. Ça a l'air calme chez les #pucerons, la météo fraîche devrait nous aider... Ça part mieux que l'an dernier??! #agriculture #ceuxquifontlepain @PassionCereales @AGPB_Cerealiers @Cultivarlemag @LaMarneAgricole pic.twitter.com/u8fwNjddsd— CharlesGautier (@Carlito20000) November 22, 2020#tweetlive ... et Zut, "Merde", ... #pucer...

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous