L'actu de Terres Inovia Vigilance en présence de petites altises dans le colza

Terre-net Média

Les petites altises (altise des crucifères) sont observées depuis plusieurs jours sur les parcelles de colza avec parfois des dégâts importants sur certains secteurs. Les colzas en cours de levée sont particulièrement sensibles à ce ravageur ce qui doit vous inciter à la vigilance.

Petites altises ou altises des crucifèresPetites altises, ou altises des crucifères, en pleine dégustation de jeunes colzas. (©L.Jung/Terres Inovia)

Les petites altises ou altise des crucifères sont observées depuis plusieurs jours sur les parcelles de colza avec parfois des dégâts importants sur certains secteurs (Aquitaine, Poitou-Charentes). Les colzas en cours de levée sont particulièrement sensibles à ce ravageur. La vigilance est donc de mise. 

Plusieurs espèces de petites altises (parfois bicolores avec des bandes jaunes sur les élytres), qui ne sont pas strictement inféodées au colza, peuvent se porter sur les jeunes plantules à la levée, en quête de nourriture, avec une répartition souvent très hétérogène au niveau des parcelles, privilégiant les bordures. 

Il est important de visiter ses parcelles régulièrement et d’observer les plantules afin de vérifier l’accumulation des morsures. Il est également impératif de ne pas détruire les repousses de colza dans les parcelles environnantes pendant la levée des colzas afin de limiter les déplacements de ce ravageur des repousses vers les colzas en cours de levée.         

Comment réagir dans l’immédiat ?

Entre le stade cotylédons et 3 feuilles inclus du colza, il est important d'observer régulièrement les morsures sur les jeunes plantes. En cas de forte attaque, les dégâts peuvent s'accumuler très rapidement.

Il s'agit donc d'évaluer le nombre de plantes avec morsures, avant de décider d'une intervention. Si les morsures représentent moins d'un quart de la surface foliaire, la culture n'est pas en danger. Ne pas traiter, quel que soit le pourcentage de plantes concernées. Poursuivre la surveillance jusqu'à 4 feuilles en étant attentif au dynamisme de la culture. Si la culture "patine" soyez vigilant. Si plus de 25 % de la surface foliaire est touchée par les morsures et si plus de 80 % des plantes sont dans cet état, il faut intervenir rapidement avec un insecticide, car la culture est en danger.

Parmi les produits insecticides autorisés, privilégiez un produit à base de pyréthrinoïdes, afin de conserver les solutions alternatives (Boravi par exemple) pour les interventions ultérieures, éventuellement, contre la grosse altise. Consulter les produits autorisés pour la lutte contre les petites altises


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous