Chicago
Le blé bondit de 3,5 % après ses récents planchers

Les cours du blé à Chicago ont enregistré un vif rebond mercredi soir. Le blé SRW a notamment profité de considérations techniques après avoir touché son plus bas niveau en plus d’un an lors de la séance de la veille, ainsi que d’un nouvel affaiblissement du dollar à l’international.

Le complexe soja a également enregistré des gains notables en réaction à l’assouplissement des restrictions sanitaires en Chine et à des conditions de semis difficiles en Argentine.

L’huile de soja est toutefois retombée en territoire négatif tandis que la progression du maïs a été ralentie par le nouveau glissement des cours du brut. La production américaine d’éthanol a par ailleurs certes augmenté de 59 000 barils par jour la semaine passée pour atteindre son plus haut niveau de l’année 2022 (1,08 Mb/j), mais les stocks US ont dans le même temps grimpé de 320 000 barils, à 23,3 Mb.

À la clôture de Chicago, le blé SRW à échéance mars 2023 a bondi de 20,5 c$/bu, à 7,5 $/bu. Le maïs à terme mars 2023 a progressé de 4,0 c$/bu à 6,41 $/bu. La fève de soja à livraison janvier 2023 s'est appréciée de 17 c$/bu, à 14,72 $/bu

Inscription à notre newsletter
a lire également

Soyez le premier à réagir