Coûts de production prévisionnels Entre 160 et 170 €/t pour le blé et 150 €/t pour le maïs selon Oda

Terre-net Média

Les prix du blé et du maïs sur les marchés pourraient ne pas couvrir les coûts de production des céréales produites cette année. Tout dépendra des rendements moyens dans chaque exploitation.

Vidange des grains de blé dans une benne (©Terre-net Média)

Quand on se lance dans des prévisions, la prudence s’impose. Mais la tendance est là. Le niveau des prix des principales céréales ne peut qu’inquiéter les céréaliers en pleine moisson. Ce 18 juillet, la tonne de blé est à 176 € départ Rouen et celle de maïs à 164 €/t départ Bordeaux. Sur le Matif, les prix sont respectivement de 181 €/t et 167,50 €/t (échéance novembre 2014). Autrement dit, départ ferme, la tonne de blé est payée autour de 150-155 € et celle de maïs 140-145 € environ.

Or selon Offre et demande agricole (Oda), société de conseil en stratégie de vente, le coût de production de la tonne de blé s’établirait entre 160 et 170 € pour un rendement moyen de 73 q/ha et un revenu de 30 €/t produite. Autrement dit, le prix de la tonne de blé "départ ferme" ne couvre pas les charges engagées et surtout ne rémunère pas le céréalier au niveau fixé. Les aides Pac constitueraient par conséquent un complément de revenu alors que leurs montants sont attendus en forte baisse dès cette année.

150 €/t en maïs

Pour le maïs, la société Oda établit à ce jour le coût de production prévisionnel à 150 € la tonne environ pour un rendement moyen de 90 q/ha par hectare et un revenu de 30 €/t produite.

Aussi, comme « les dés sont joués », la variable d’ajustement de l’agriculteur sera en premier lieu le niveau de revenu qu'il s’accordera pour être davantage en phase avec le marché compte tenu de ses charges de production.

Mais dans les fermes, chaque situation est particulière. Les coûts prévisionnels par tonne de céréales établis par Oda seront évidemment plus faibles pour des rendements par hectare plus élevés et plus importants si la production n’est pas au rendez-vous. Par exemple, le coût de production de la tonne de blé hors revenu (30 €/t) serait ramené à 120-130 € si le rendement avoisine les 80 q/ha contre 130 à 140 € pour 73 q/ha (respectivement 160 € - 30 € et 170 € - 30 €). Et à ce niveau de rendement et de revenu, l’agriculteur serait alors davantage en phase avec le marché, compte tenu des hypothèses retenues.  

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous