Solidarité Les meuniers français envoient 500 tonnes de farine au Liban

Terre-net Média

Suite à l’explosion qui a détruit une grande partie du port de Beyrouth le 4 août, les meuniers français se sont mobilisés pour envoyer de la farine de blé aux Libanais, a annoncé l’association nationale de la meunerie française, le 10 août.

En solidarité avec le Liban, les meuniers français envoient 500 tonnes de farineEn solidarité avec le Liban, les meuniers français envoient 500 tonnes de farine. (©Pixabay)

L’explosion qui a eu lieu à Beyrouth, le 4 août, a détruit une partie du port comprenant notamment les silos à céréales et 15 000 tonnes de blé qui y étaient stockées. Les importations de blé peuvent continuer par Tripoli, mais le port ne dispose pas des mêmes infrastructures de stockage. Et si le gouvernement libanais a assuré qu’il n’y aurait pas de crise du pain ou de la farine, le prix des denrées alimentaires risque néanmoins d’augmenter fortement, fragilisant l'accès à l'alimentation pour une partie importante de la population.

L’Association nationale de la meunerie française (ANMF) a donc décidé de lancer un appel à la solidarité pour le Liban, ce qui a permis de réunir 500 tonnes de blé auprès de 20 meuniers de toutes tailles.

250 tonnes ont quitté Toulon sur le porte-hélicoptère Le Tonnerre, le 9 août, et « un deuxième chargement effectuera le même trajet ce mardi 11 août », indique l’ANMF, qui ajoute que « d’autres initiatives pourront être prises pour prolonger cet esprit de solidarité ».

"UNE TONNE DE BLÉ POUR LE LIBAN"

Agriculteur dans l'Aisne, Vincent Guyot a lui aussi lancé une initiative solidaire visant à réunir « une tonne de blé pour le Liban »

Il cherche notamment les appuis logistiques permettant à cette chaîne de solidarité de se concrétiser et invite d'autres agriculteurs à suivre le mouvement.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous