Enseignement agricole Apprendre l'agro-écologie, de A à Z, en feuilletant le dictionnaire

Terre-net Média

Quoi de mieux pour apprendre les mots et définitions de l'agro-écologie que de parcourir le dictionnaire que l'Inrae Occitanie-Toulouse lui a consacré ? Et quand, en plus, on peut le faire en jouant, c'est encore mieux ! Tel est en effet le principe du jeu concours que proposent l'organisme de recherche et l'institut Agreenium aux étudiants de l'enseignement supérieur agricole.

Le but de cette opération lancée début octobre : « amener les jeunes à développer un regard pluridisciplinaire et systémique sur un concept agro-écologique, mais également affuter leur esprit critique et leur capacité de vulgarisation », expliquent les organisateurs. « Pour en comprendre les pratiques et les enjeux, rien de mieux que de réfléchir ensemble » aux mots qui font référence à l'agro-écologie, ajoute le parrain de cette 1ère édition Guy Richard, directeur de l'expertise et de la prospective à l'Inrae, et animateur du groupe de travail sur cette thématique au sein d'Agreenium (institut agronomique, vétérinaire et forestier réunissant la recherche et l'enseignement supérieur agricole français).

Financé par cet organisme et le PSDR (programme de recherche pour et sur le développement régional) entre la Région Occitanie et l'Inrae, ce jeu concours s'adresse aux étudiants en licence professionnelle, master ou école d'ingénieur. Par groupe, ils doivent définir l'un des sept termes suivants, pouvant entrer dans le dictionnaire d’agro-écologie en ligne créé par l'Inrae Occitanie-Toulouse : agriculture à énergie positive, résilience, sobriété, prophylaxie, conservation de la biodiversité, design agro-écologique, traitements alternatifs des maladies en élevage. Les jeunes ont jusqu'au 16 novembre pour à la fois « approfondir et synthétiser en 300 mots maximum la bibliographie autour » de ces thèmes, choisis en fonction du contenu déjà existant et de l'actualité.

Un dictionnaire d'agro-écologie pour les non-initiés

Pour chacun, un jury de scientifiques et d'experts sélectionnera la meilleure définition. En janvier, les équipes retenues concourront pour  le premier prix. Contactés dès le mois de juin via les réseaux Agreenium et FranceAgro, les enseignants de huit établissements se sont portés volontaires : AgroParisTech, Ensaia/Université de Lorraine, ENVT, ENSP, INP Purpan, les deux écoles internes de l’Institut Agro (Agrocampus Ouest et Montpellier SupAgro dont l’institut Florac), Toulouse INP-Ensat et l’Université Côte-d’Azur.

L'objectif de la démarche est surtout de faire connaître le dictionnaire d'agro-écologie, résultat d'un travail collaboratif entre chercheurs dans plusieurs domaines et étudiants en agronomie et qui évolue en permanence avec notamment de nouvelles vidéos pédagogiques et ressources bibliographiques. Ainsi, les professeurs et leurs élèves s'y référeront plus facilement. D'autant que l'agro-écologie regroupe un certain nombre de notions pas toujours évidentes à comprendre pour un néophyte : engrais vert, couvert végétal, etc.  


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous