Remaniement ministériel Qui est Stéphane Travert, nouveau ministre de l’agriculture ?

Terre-net Média

À l’occasion du premier remaniement du gouvernement d’Édouard Philippe suite aux élections législatives, Stéphane Travert, député de la Manche, est nommé ministre de l’agriculture et de l’alimentation. Il succède ainsi à Jacques Mézard qui, lui, reprend le portefeuille de Richard Ferrand, à la cohésion des territoires.

Député de la 3e circonscription de la Manche (Coutances-Valognes) depuis 2012, Stéphane Travert a été l'un des premiers députés à rejoindre Emmanuel Macron. Député de la 3e circonscription de la Manche (Coutances-Valognes) depuis 2012, Stéphane Travert a été l'un des premiers députés à rejoindre Emmanuel Macron. (©Assemblée nationale)  

Le député de la 3e circonscription de la Manche Stéphane Travert  a été nommé ministre de l’agriculture et de l’alimentation , mercredi 21 juin 2017 dans le deuxième gouvernement d’Édouard Philippe.

Stéphane Travert a été l’un des premiers députés à se mettre en retrait du parti socialiste. Il s’est rapproché d’Emmanuel Macron lors des débats sur la loi portée par l’ancien ministre de l’économie devenu depuis président de la République. Il était l’un des rapporteurs du texte à l’Assemblée nationale, puis il est devenu l’un des porte-parole d’Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle.

Né le 12 octobre 1969 à Carentan (Manche), ce fils d'imprimeur, diplômé d'une école de commerce et d'un BTS d'action commerciale, a travaillé quelque temps dans l'industrie avant de se lancer en politique. Membre du Parti socialiste depuis 1988, ce père de deux enfants était devenu chef de cabinet de Philippe Duron en 2006, lorsque celui-ci était président du Conseil régional de Basse-Normandie. Il l'a ensuite suivi à la mairie de Caen en 2008. Il a été premier secrétaire de la fédération de la Manche entre 2002 et 2003, puis à partir de 2005. Il a été également membre du bureau national du Parti socialiste. Depuis 2010, il était conseiller régional de Normandie.

En 2012, il avait gagné la troisième circonscription de la Manche, traditionnellement à droite. Au début de son premier mandat, il a parfois voté avec les "frondeurs" PS sur de grands textes économiques ou budgétaires.

Connaisseur du monde agricole ?

« Je veux être le ministre qui accompagne un modèle agricole qui investit et je veux faire en sorte que les différents modèles agricoles cohabitent entre eux », a-t-il expliqué à nos confrères de lamanchelibre.fr . « Je veux aussi me battre pour permettre à nos agriculteurs d'avoir un revenu décent et de vivre dans la dignité. » « C'est un ministère de crise et de défi. Il faudra de la volonté et je n'en manque pas. »

Dans son département de la Manche, certains agriculteurs le décrivent comme « ouvert » et « pragmatique ».

« On ne peut pas dire que c’est quelqu’un qui a de l’expérience en matière agricole localement, commente Pascal Ferey, président de la chambre d'agriculture de la Manche qui le connaît bien. « C’est un homme à l’écoute, constructif, très professionnel et toujours curieux de comprendre les dossiers. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous