[Lu dans la presse] Biarritz S’ils veulent rester ministres, D.Guillaume et J-B. Lemoyne devront s’entendre

Terre-net Média

Adversaires politiques dans le cadre des élections municipales à Biarritz, le ministre de l’agriculture et le secrétaire d’État auprès du ministre des affaires étrangères ont été sommés, par le président, de se mettre d’accord.

S'il veut rester ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume doit se mettre d'accord avec Jean-Baptiste LemoyneS'il veut rester ministre de l'agriculture, Didier Guillaume doit se mettre d'accord avec Jean-Baptiste Lemoyne (©Terre-net Média)

« Si les deux ministres ne s’entendent pas, alors ils ne seront plus ministres », aurait lancé le président de la République en petit comité la semaine dernière, rapporte le Canard Enchaîné du 22 janvier. Didier Guillaume, ministre de l’agriculture, et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, risquent en effet de s’affronter à Biarritz lors des élections municipales, le premier étant tête de liste, le second sur la liste du maire sortant Michel Veunac, Modem et espérant l’investiture de LREM.

Alors que ces élections municipales s’annoncent compliquées pour le parti présidentiel, la situation agace fortement l’exécutif, le Premier ministre ayant déjà prévenu, mercredi dernier, qu’il n’était « pas envisageable que deux membres du gouvernement puissent être candidats l’un contre l’autre durablement », cette situation étant par ailleurs inédite.

Didier Guillaume, qui a lancé sa campagne le 11 janvier, a promis de démissionner s’il était élu maire, mais n’a en revanche pas évoqué la possibilité de quitter la rue de Varenne plus tôt pour se consacrer à sa campagne.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous