L'info marché du jour Blé : les facteurs baissiers l'emportent sur les bonnes ventes hebdomadaires

Terre-net Média

À Chicago comme à Euronext, le blé est tiraillé entre des éléments haussiers, les ventes encourageantes sur la semaine, et d'autres qui sont plutôt défavorables au cours de la céréale, les perspectives de production mondiale satisfaisantes et la montée du dollar qui se poursuit. Malheureusement, les seconds ont eu raison des premiers.

En cette journée ensoleillée dans toute la France, le cours du blé fait grise mine sur Euronext (- 0,25 €/t) comme à Chicago (- 1 %). 

Ce malgré la présence de plusieurs facteurs positifs selon le ministère américain de l'agriculture (USDA) :

  • Des ventes hebdomadaires de blé plus importantes que prévu, à 476 kt, et meilleures que les semaines passées,
  • L'achat de 300 kt par l'Irak, la moitié sur la campagne en cours,
  • La confirmation de l'acquisition de deux bateaux par l'Égypte (120 kt).

Toutefois, l'attentisme du marché du blé a favorisé les éléments baissiers suivants :

  • Les bonnes perspectives de production de blé aux États-Unis (en quantité et qualité) et dans le monde en général (759 Mt contre 735 en 2017/2018),
  • La progression du dollar pour la 6e séance consécutive qui atténue la compétitivité du blé américain, pénalisé par la concurrence étrangère (Russie et Ukraine notamment) depuis quelques temps déjà.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous