L'info marché du jour Le boycott indien de l'huile de palme est lourd de conséquence sur le colza

Terre-net Média

Le Gouvernement indien a décidé de fermer son marché à l'huile de palme d'origine malaisienne. Depuis quatre jours, cet incident diplomatique a porté un gros coup aux cours du colza.

Fleurs de colzaLe colza a perdu plus de 17 €/t sur quatre séances à Euronext. (©Pixabay) 

La production d’huile de palme en Malaisie avait atteint un niveau particulièrement bas pour un mois de décembre et suivait une tendance haussière, mais la fermeture du marché indien pour raisons diplomatiques a bouleversé les choses et entraîné un net recul des cours. Après avoir atteint son plus niveau sur la campagne la semaine passée, le cours du colza, étant corrélé à l'huile de palme, a chuté de façon vertigineuse. En l’espace de quatre séances, l’échéance février 2020 a perdu de plus de 17 €/t !

Le gouvernement indien a décidé de boycotter l’origine malaisienne à la suite des critiques du premier ministre malaisien concernant la nouvelle loi indienne sur la citoyenneté, qui exclut les sans-papiers de confession musulmane des régularisations accordées par l'administration du pays. Mais ce n’est pas la première fois qu'un différend éclate entre les deux pays. En septembre dernier, la Malaisie avait déjà critiqué la politique indienne au Cachemire, en parlant d’une région « envahie et occupée » par l'Inde. Le gouvernement a fait pression sur les traders indiens pour appliquer la mesure, et ils se tournent désormais vers les origines indonésiennes, malgré des prix bien plus élevés.

Chaque jour de la semaine, avec « L'info marché du jour », Terre-net sélectionne pour vous une information sur un fait impactant les cours des céréales et/ou des oléagineux.

L’Inde est à ce jour le plus grand importateur mondial d’huiles végétales, avec des imports d’huile de palme à hauteur de 9 Mt, dont 4,5 Mt en provenance de Malaisie. Ce qui fait de l’Inde le débouché pour un quart de l’huile de palme malaisienne. La mise en place du boycott freine nettement le rythme de chargement dans le pays, ce qui a fait pression sur les cours.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous