L'info marché du jour Des stocks américains importants alourdissent blé et maïs

Terre-net Média

Le blé et le maïs pâtissent de stocks plus élevés que prévu aux États-Unis. En maïs, les intentions de semis américaines, supérieures aux estimations précédentes, ajoutent de la pression.

Le dernier rapport du ministère américain de l'agriculture (USDA), publié vendredi, a déstabilisé à la fois le blé et le maïs. Pour les deux cultures, les estimations des stocks US excèdent les prévisions antérieures et même nettement puisque le document fait état d'un million de tonnes supplémentaires en blé. En maïs, les États-Unis sèmeraient en outre 600 000 ha de plus qu'annoncé au préalable et 1,5 Mha de plus que lors de la campagne précédente. Par ailleurs, le Brésil prévoit une hausse de sa production de maïs de 1,7 Mt. Ainsi, le cours du maïs a perdu 1,25 €/t sur Euronext sur l'échéance juin 2019 et 0,50 €/t sur le contrat à terme août 2019.

Voir aussi l'info marché du jour de vendredi 29 mars :
En blé, les facteurs baissiers l'emportent sur les bonnes ventes hebdomadaires

Les cours du blé, eux, n'ont cédé que 0,25 €/t sur Euronext pour l'échéance mai 2019 et 0,75 €/t pour septembre 2019. Le rapproché a lâché 5,25 c$/bu sur le marché de Chicago. En effet, les intentions de semis de blé aux États-Unis n'ont pas renforcé l'impact baissier des stocks abondants : elles sont inférieures de 500 000 t à ce que laissait augurer auparavant l'USDA et de 4,2 % à la sole de 2017/2018. 

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous