L'info marché du jour En cas de taxe à l'export, le blé russe pourrait perdre sa compétitivité

Terre-net Média

Alors que la meunerie et l'alimentation animale russes demandent une taxe à l'exportation de blé, une telle mesure, si elle était adoptée, pourrait rendre l'origine nettement moins compétitive.

vers une taxe a l export de ble russe La taxe à l'exportation de blé russe risquerait aussi de faire monter les cours mondiaux. (©Pixabay // Création Terre-net Média) 

En Russie, meuniers et fabricants d'aliment du bétail veulent une taxe à l'export sur le blé, espérant ainsi préserver le marché intérieur. Mais si le gouvernement décide de l'instaurer, elle pourrait nuire à la compétitivité des origines russes et ferait grimper mécaniquement les cours à l'international.

Or la demande mondiale de la céréale est dynamique. Ce qui a d'ailleurs conduit la Commission européenne à relever de 700 kt ses prévisions d'exportations de blé cumulées depuis le début de la campagne, à 9,2 Mt. Pourtant, elle avait annoncé il y a une quinzaine de jours que l'UE exporterait moins de 10 Mt. En tout cas, le total pourrait dépasser la moyenne triennale de 8,9 Mt !

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous