L'info marché du jour Blé : craintes sur les récoltes australiennes et argentines

Terre-net Média

La moisson vient à peine de débuter dans l'hémisphère Sud et déjà des inquiétudes planent en Australie et Argentine. Laquelle pourrait réaliser sa plus petite récolte de blé depuis cinq ans !

coupe de moissonneuse batteuseL'Argentine pourrait connaître sa plus faible moisson depuis 2015 ! (©Pixabay) 

La récolte de blé 2020 commence dans l'hémisphère Sud, de même que les premières difficultés en Argentine et Australie ! La Bourse de commerce de Rosario prévoit en effet la plus faible moisson argentine depuis 2015, à 16,7 Mt contre 19 Mt l'an dernier ! Soit 300 kt de moins encore que ses précédentes estimations.

Pour la récolte de maïs, c'est l'Ukraine qui est en en mauvaise posture : - 7 Mt de maïs ukrainien en 2020 comparé à l'an dernier !

Sécheresse en Argentine/pluies en Australie

Les premiers retours de rendements s'avèrent également décevants, sans trop de surprise après plusieurs mois de sécheresse. Dans la seconde moitié de la campagne, les disponibilités de la céréale pourraient donc être affectées. Quant aux chantiers australiens, leur avancée est perturbée par la pluie. 

Baisse de la production mondiale

C'est pourquoi l'USDA a diminué de 700 kt ses perspectives de production mondiale de blé. Selon le ministère, celle-ci atteindrait 772,4 Mt mais serait malgré tout supérieure de 7,5 Mt à l'année passée.

L'hémisphère Nord en plein semis

L'hémisphère Nord, lui, est en plein dans les semis. En France, ces derniers sont presque terminés : 93 % des surfaces sont emblavées, un chiffre équivalent à n-1 et à la moyenne quinquennale. Aux États-Unis, d'après le Crop Progress hebdomadaire, 45 % des blés semés sont dans un état "bon à excellent". Si la situation s'est légèrement améliorée (+ 2 points), cette notation reste inférieure de 9 points comparé à un an plus tôt. 

Exports dynamiques en Europe

Côté export, l'activité se montre très dynamique, notamment en Europe, avec des ventes vers l'Italie, les Pays-Bas, le Maroc, l'Algérie et la Chine. Les opérateurs attendent toujours les résultats d'un tender algérien pour lequel le blé français est bien placé.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous