L'info marché du jour La Chine freine encore ses exportations d’engrais

Terre-net Média

Les autorités chinoises accroissent les contrôles sur les cargaisons d'engrais destinées à l'export, ce qui tend encore davantage le marché mondial.

Frein, véloLes autorités chinoises ont mis un nouveau coup de frein aux exportations d'engrais (©Pixabay)

« Les autorités chinoises imposent de nouveaux obstacles aux exportateurs d'engrais », alertait l’agence de presse américaine Bloomerg le 20 octobre. « Plusieurs bateaux initialement prévus à destination de l’Inde seraient actuellement empêchés de départ dans les ports de l’Empire du Milieu », ajoute Marius Garrigue sur Terre-net, le 26 octobre.

Ces cargaisons seraient bloquées par les autorités locales pour y subir des contrôles supplémentaires, dans la cadre d’une réglementation douanière entrée en vigueur le 15 octobre et s’appliquant notamment à l’urée.

La Chine avait commencé durant l’été à restreindre ses exportations d’engrais dans le monde afin d’approvisionner en priorité son marché national et contenir la flambée locale des prix (en vain, pour l’instant).

Ces restrictions « ont asséché les disponibilités à l’international », rappelle Marius Garrigue, et ont, dans un contexte de forte demande, contribué à la flambée spectaculaire des cours mondiaux des engrais.

Acteur clé du commerce des engrais, la Chine a entre juillet et août exporté 4,75 Mt d’engrais de phosphate de diammonium et 2,93 Mt d’urée à ses principaux acheteurs (Inde, Pakistan, Asie du Sud-est), selon Reuters.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous