L'info marché du jour La Russie discute d’une possible limitation de ses exports de céréales

Terre-net Média

Les cultures de blé d'hiver restent toujours dans des conditions anormalement douces et sèches en Russie, ce qui continue d'apporter des craintes concernant la prochaine campagne. Le ministère russe de l'agriculture a d'ailleurs proposé la rédaction d'un règlement pour limiter les exportations de céréales du pays.

Grains de bléLes prévisions météo indiquent des températures qui devraient rester supérieures aux normales de saison sur le bassin mer Noire pour les deux prochaines semaines. (©Terre-net Média)

La météo reste capricieuse en Russie, avec un temps particulièrement doux et sec comparé aux normales de saison, ce qui apporte un risque considérable sur les cultures de blé d’hiver pour la prochaine campagne. La demande intérieure continue d’être soutenue et les prix physiques restent toujours aussi fermes, notamment sur le portuaire en mer Noire. Malgré le repli du marché américain, le blé européen est ainsi parvenu à débuter la semaine sur une note positive.

Chaque jour de la semaine, avec « L'info marché du jour », Terre-net sélectionne pour vous une information sur un fait impactant les cours des céréales et/ou des oléagineux.

Une publication ministérielle sur un site du gouvernement russe est apparue : le ministère russe de l'agriculture a proposé de rédiger un règlement qui permettrait de limiter temporairement la quantité de céréales à exporter du pays en dehors de l'Union économique eurasiatique (Russie, Kazakhstan, Biélorussie, Arménie et Kirghizistan). La mesure vise à assurer la sécurité alimentaire dans le pays. Cependant, il ne s'agit que de discussions et rien n'est fait pour le moment. Les exportations russes de blé sont toujours estimées à 36 Mt.

La proposition devrait être soumise à un débat public pendant 15 jours et ne sera mise en œuvre que d'ici la fin du mois, en attendant l'approbation du Premier ministre. 

Cela ne serait pas la première fois que la Russie réglemente ses ventes à l'étranger. Elle l'avait déjà fait par le passé via avec une taxe à l'exportation, actuellement nulle, mais qui peut être augmentée.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous