Euronext Le blé encore dans le rouge après le rapport américain

AFP

Les prix du blé étaient encore orientés à la baisse, lundi après-midi, après la publication vendredi d'un rapport du ministère américain de l'agriculture, faute d'éléments susceptibles de soutenir les cours.

Le relèvement des stocks de blé de fin de campagne dans ce rapport avait déjà été largement anticipé par les opérateurs, estimait le cabinet Agritel.

D'une manière générale, le contexte est lourd pour les céréales : pour Franceagrimer, les blés d'hiver jugés comme bons à excellents représentent 86 % de la récolte à venir contre 85 % la semaine précédente.

Pour les semis d'orge de printemps, « à ce jour, les conditions climatiques apparaissent favorables pour la future récolte, et ce sur l'ensemble du continent européen », ajoutait Agritel.

Seule nouvelle susceptible de soutenir un peu les cours, un nouvel appel d'offres pour l'achat de blé meunier, passé par l'Algérie, selon le cabinet Inter-Courtage.

Peu avant 15h00 (14h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait d'un euro sur l'échéance de mai à 182,75 euros et de 50 centimes d'euro sur celle de septembre à 174,25 euros, pour près de 12 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était stable, inchangée sur l'échéance de juin à 168,50 euros et en recul de 25 centimes sur celle d'août à 172,25 euros, pour un peu moins de 150 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous