Euronext Le blé reprend son souffle sur le marché européen

AFP

Le prix du blé fléchissait légèrement lundi à la mi-journée après avoir atteint de nouveaux plus hauts la semaine dernière sur Euronext, dans un contexte de marché mondial tendu.

« La demande sur la scène internationale ne se dément pas, y compris pour l'origine France », note le cabinet Agritel. La demande en blés fourragers (pour l'alimentation du bétail) « reste soutenue, avec pour destination le nord communautaire ou encore la Chine », relève-t-il.

Selon l'organisme FranceAgriMer, les exportations de blé français hors UE devraient se monter à 9,6 millions de tonnes pour la totalité de la campagne en cours, en hausse de 2 millions de tonnes par rapport à la campagne 2020/2021.

Les semis de blé en France se passent dans de bonnes conditions en raison de la météo favorable. Treize pour cent des surfaces de blé seraient semées au 11 octobre, indique l'organisme.

La récolte de maïs progresse également mais est en retard par rapport aux années précédentes. Selon FranceAgriMer, 15 % seulement des surfaces de maïs seraient récoltées au 11 octobre contre 62 % l'an dernier à la même date.

Sur le marché européen, le prix du maïs est soutenu par la demande de la filière alimentation du bétail.

La Chine, gros acheteur de matières premières agricoles, a annoncé lundi un ralentissement de sa croissance au troisième trimestre, avec une hausse de 4,9 % de son PIB sur un an contre 7,9 % au deuxième trimestre.

Le monde agricole français s'inquiète de la hausse des coûts de production, liée notamment à celle des engrais, pour la récolte 2022. Elle-même découle de la flambée actuelle des cours de l'énergie. Les cours du pétrole ont battu de nouveaux records pluriannuels lundi, dans un climat haussier fait de forte demande, notamment avec la reprise du transport aérien, et d'offre contenue.

Sur Euronext, vers 13h15 (11h15 GMT) le prix du blé de meunerie cédait 1,50 euro à 274,50 euros la tonne sur l'échéance décembre et 1 euro à 269,25 euros sur l'échéance mars 2022 dans un volume de plus de 20.000 lots échangés.

Le prix du maïs perdait 1 euro à 244,75 euros la tonne sur l'échéance novembre et 25 centimes sur celle de janvier à 237 euros dans un volume de près de 450 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous