Euronext Le colza pâtit du différend Huawei entre le Canada et la Chine

AFP

Les cours du colza étaient en baisse jeudi en début d'après-midi sur le marché européen Euronext, pâtissant des tensions commerciales qui se multiplient entre la Chine et le Canada, notamment sur les exportations de colza.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a indiqué mardi qu'il envisageait d'envoyer en Chine une délégation de « haut niveau » pour dialoguer avec les autorités chinoises qui viennent de bloquer les importations d'un deuxième producteur canadien de Colza, faisant monter d'un cran les tensions déjà vives entre les deux pays.

Les autorités chinoises ont décidé de révoquer la licence de l'entreprise Viterra Inc et de suspendre l'importation de ses graines de colza, en invoquant la découverte d'insectes nuisibles dans une cargaison. Cette décision intervient moins d'un mois après le blocage des importations du plus grand producteur agricole canadien Richardson, alors que la Chine est traditionnellement le premier client du colza canadian, absorbant près de 40 % des exportations du pays.

Les relations entre Ottawa et Pékin traversent une crise sans précédent depuis l'arrestation le 1er décembre à Vancouver d'une dirigeante du géant chinois Huawei, Meng Wanzhou, accusée par les États-Unis d'avoir contourné les sanctions américaines sur l'Iran. Depuis l'arrestation de Meng Wanzhou, la Chine a arrêté deux Canadiens, dont un ancien diplomate qu'elle soupçonne d'espionnage, tandis qu'un tribunal chinois en a condamné à mort un troisième, mais Pékin assure que ces mesures sont sans lien avec l'affaire Huawei.

Le Canada a exporté pour plus de cinq milliards de dollars canadiens de colza (3,3 milliards d'euros) en 2018, selon les chiffres des agriculteurs canadiens. Par ailleurs, d'une façon plus globale, les opérateurs restent dans l'attente d'un accord commercial entre les États-Unis et la Chine qui tarde à arriver, note ODA.

Peu avant 15h00 (14h00 GMT), la tonne de colza perdait 50 centimes d'euros à 357,75 euros sur l'échéance de mai, ainsi que sur celle d'août, à 361 euros, pour 3 765 lots échangés. Sur le marché physique, les tourteaux de soja et de colza étaient en baisse, ceux de tournesol étaient stables et les huiles en hausse.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous