Chicago Le maïs progresse un peu avec l'annonce de ventes au Mexique

AFP

Le cours du maïs coté à Chicago a un peu progressé mardi, porté par la confirmation par le ministère américain de l'agriculture (USDA) d'un contrat de vente au Mexique. Le soja s'est apprécié et le blé a un peu reculé.

Selon un document de l'USDA, les exportateurs privés américains ont fait état de ventes portant sur 200 000 tonnes de maïs lors de la campagne 2019/2020. Cela a aidé à faire monter le prix de la céréale, légèrement tiré vers le bas après la publication du rapport hebdomadaire de l'USDA sur la qualité des récoltes et l'avancement des moissons, diffusé lundi soir. Selon ce document, la proportion de maïs considéré comme bon à excellent a grimpé, passant à 57 % pour la semaine achevée le 22 septembre contre 55 % la semaine précédente.

Le soja est, de son côté, considéré bon à excellent à hauteur de 54 %, soit la même proportion que la semaine précédente. L'oléagineux a par ailleurs continué de bénéficier d'indications diffusées la veille selon lesquelles des acheteurs chinois ont passé des commandes importantes, un geste de bonne volonté de la part de Pékin qui impose depuis plus d'un an des taxes douanières très élevées sur le soja américain. Le blé s'est affiché en repli pour la deuxième séance de suite malgré l'abondante humidité dans la zone des Grandes Plaines aux États-Unis et au Canada.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé mardi à 3,7475 dollars, contre 3,7075 dollars lundi (+ 0,40 %). Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 4,8175 dollars, contre 4,8300 dollars à la clôture précédente (- 0,26 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous