Euronext Les céréales stables, après un rapport américain

AFP

Les prix des céréales, et notamment du blé, étaient stables lundi à la mi-journée, après la publication en fin de semaine d'un rapport mensuel du ministère américain de l'agriculture (USDA).

Les prix du blé progressaient très légèrement, après la publication par l'USDA d'une légère révision à la baisse de la production mondiale de la céréale : elle reste toutefois à des niveaux records, à 769,3 millions de tonnes (Mt) (- 4,1 Mt). Il n'y avait dans le rapport « rien de palpitant sur 2020/21, avec des diminutions de production de blé dans l'UE, aux États-Unis et en Russie, et un recul des exportations européennes, à moitié compensées par les exportations australiennes », a estimé le cabinet Inter-Courtage dans une note.

En Russie, le ministre de l'agriculture table sur une récolte 2020/21 de céréales à 122,5 Mt, dont 75 Mt en blé, avec des chiffres inchangés depuis le 17 juin, a ajouté Inter-Courtage. En France, le baromètre CéréObs de FranceAgriMer a très légèrement revu à la baisse la proportion de blé en condition de cultures « bonnes » à « très bonnes », de 56 à 55 %, alors que les moissons ont démarré dans la plupart des régions.

Vers 13h00 (11h00 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre progressait de 50 centimes sur l'échéance de septembre à 187,50 euros et de 25 centimes sur l'échéance de décembre à 188,25 euros, pour environ 14 500 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était encore plus stable, progressant de 25 centimes sur l'échéance d'août à 177 euros, et reculant à l'inverse de 25 centimes sur l'échéance de novembre à 166,50 euros, pour un peu plus de 500 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous