L'info marché du jour Les exports de blé russes revus à la baisse

Terre-net Média

Les conditions climatiques restent toujours aussi sèches et douces en Mer Noire et renforcent les craintes sur les perspectives de production pour la prochaine récolte. Quant à la campagne actuelle, SovEcon a décidé de réduire ses prévisions d'exportations russe de blé à 33,1 Mt.

Grains de bléLa Russie devrait exporter moins de blé que prévu sur la campagne 2019/20. (©Terre-net Média) 

En mer Noire, les craintes continuent de subsister sur la prochaine campagne. Alors que les conditions climatiques restent particulièrement humides sur la totalité de l’Europe de l’Ouest depuis le début de l’automne, le climat est particulièrement  sec dans la plupart des régions productrices de blé en mer Noire. Les températures sont également anormalement douces, bien au dessus des normales de la saison.

Chaque jour de la semaine, avec «  L'info marché du jour », Terre-net sélectionne pour vous une information sur un fait impactant les cours des céréales et/ou des oléagineux.

Par ailleurs, SovEcon, un cabinet russe de recherche sur les matières premières agricoles, a réduit de 300 000 t ses prévisions d’exportations de blé pour 2019/2020, à 33,1 Mt, avec « de nouvelles réductions qui devraient suivre ». En cause : des disponibilités nationales plus faibles qu’anticipées. 

Les inquiétudes sur les perspectives de production ont apporté du soutien au cours du blé. En somme, après le ralentissement avant la fermeture exceptionnelle du mardi après-midi au vendredi matin pour les fêtes de Noël, les cours européens sont repartis à la hausse durant la séance de reprise vendredi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous