Chine Les importations de soja plongent de 13 % en janvier, la guerre commerciale pèse

AFP

Les importations chinoises de soja ont plongé en janvier de 13 % sur un an, toujours plombées par les surtaxes prohibitives imposées par Pékin sur les oléagineux provenant des États-Unis - un enjeu crucial dans la guerre commerciale entre les deux puissances.

La Chine, de loin le premier pays consommateur et importateur de soja du globe, en a importé le mois dernier 7,38 millions de tonnes, a indiqué l'administration des Douanes chinoises. Certes, c'est un rebond de presque 30 % par rapport aux achats de décembre (5,72 millions de tonnes), selon la même source. Mais les importations chinoises restent très en-deçà du volume enregistré en janvier 2018 (8,48 millions de tonnes). De l'avis des analystes et en l'absence de statistiques détaillées, le sursaut de janvier par rapport à décembre serait dû à un afflux de soja brésilien, alors que le soja américain reste toujours entravé par les lourdes surtaxes douanières chinoises.

Néanmoins, la Chine - qui utilise essentiellement le soja pour nourrir ses élevages de porcs - pourrait voir ses importations d'oléagineux gonfler dans les prochains mois, avec la perspective de nouvelles récoltes au Brésil et le déblocage attendu d'acheminements américains.

Les importations chinoises de soja avait reculé de presque 8 % sur l'ensemble de l'année 2018, minées par la guerre commerciale avec les États-Unis, traditionnellement son premier fournisseur. L'enjeu est crucial pour les cultivateurs américains : les États-Unis avaient exporté en 2017 environ un tiers de leur production de soja vers la Chine pour un montant de 14 milliards de dollars. Mais les exportations américaines vers le géant asiatique se sont quasiment arrêtées à l'été 2018, quand Pékin a imposé des surtaxes douanières sur le soja et d'autres produits agricoles venant des États-Unis, en représailles à des relèvements successifs de tarifs douaniers américains. Cependant, dans un geste de conciliation après le début d'une trêve entre les deux puissances, Pékin s'est engagé début décembre à augmenter ses commandes de produits agricoles américains.

Depuis décembre, bien que des droits de douane chinois de 25 % restent effectifs, des groupes étatiques dont Cofco et Sinograin ont confirmé avoir passé commande d'environ une dizaine de millions de tonnes de soja américain au total, avec des livraisons attendues au printemps. Les promesses et commandes restent néanmoins toujours très en-deçà des 32 millions de tonnes de soja américain exportées vers la Chine en 2017.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous