L'info marché du jour Une demande internationale dynamique

Terre-net Média

Alors que la propagation du coronavirus avait plombé les cours du blé, la situation s'est améliorée la semaine passée. L'activité internationale a apporté du dynamisme sur le marché, avec des appels d'offres qui se succèdent.

Une demande internationale dynamique La semaine dernière, la France a vendu deux bateaux de blé à la Chine. (©Terre-net Média) Les appels d’offres se sont succédés ces derniers jours et redynamisent l’activité internationale. Le blé français reste plutôt compétitif vis-à-vis de ses concurrents, dont la mer Noire. Au cours des dernières semaines, le rythme d’export français a été soutenu, comme c’est le cas pour nos voisins allemands, qui voient leur programme de chargement dynamisé en cette deuxième partie de campagne par la demande du Moyen-Orient. Outre-Atlantique, les ventes américaines à l’export sont restées toujours aussi faibles la semaine passée.En ce début de semaine, plusieurs appels d’offres sont en cours et les opérateurs français espèrent voir l’origine tricolore tirer son épingle du jeu. La Turquie est aux achats pour 250 000 t de blé meunier et 50 000 t de blé dur, pour chargements du 5 au 20 mars. Mais les prix russes ont fortement baissé et ce tender pourrait permettre à la Russie de dynamiser son program...
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous