L'info marché du jour
La Chine va ouvrir ses portes aux maïs brésiliens

En l'absence de maïs ukrainiens, la Chine se tourne vers le Brésil (©AdobeStock)
En l'absence de maïs ukrainiens, la Chine se tourne vers le Brésil (©AdobeStock)

L es autorités brésiliennes et chinoises ont conclu fin mai un accord pour renforcer leur coopération commerciale en matière de produits agricoles. Elles ont en particulier révisé le protocole portant sur les exigences phytosanitaires pour l’exportation de maïs brésilien vers la Chine.

Voilà qui devrait booster les importations chinoises de maïs en provenance du Brésil dans les mois qui viennent.

L’Empire du milieu importe de plus en plus de céréales fourragères depuis 2019, avec 29,8 Mt de maïs estimés par le Conseil international des céréales pour la campagne 2020/21 contre 9,4 Mt en 2019/20. Et il se fournissait jusqu’ici principalement aux États-Unis et en Ukraine.

Brasilia et Pékin envisagent aussi de favoriser l’export de tourteaux de soja et d’arachides brésiliens vers la Chine. Des négociations sont aussi en cours concernant les exportations brésiliennes de sésame, de sorgho et de raisin.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Déja 1 réactions