Motorisation agricole Avec NG, FPT Industrial met les gaz vers le 0 émission !

Terre-net Média

Le motoriste italien lance son moteur NG, un bloc économe et zéro émission polluante s'il fonctionne avec du biométhane. Rendement identique au diesel, réduction du niveau de C02 rejeté, meilleure combustion grâce à la technologie stoechiométrique... un nouveau moteur écologique et économique que l'on pourrait bientôt retrouver sur les tracteurs.

Moteur NG de FPT IndustrialLe moteur NG de FPT Industrial réduit le niveau d'émissions polluantes de 80 % par rapport au diesel. (©FPT Industrial) 

Dévoilé pour la première fois lors d'Agritechnica à Hanovre (Allemagne), le moteur NEF à six cylindres fonctionne au gaz naturel ou au biométhane. Le prototype a été conçu pour les applications agricoles et représente une alternative écologique intéressante.

80 % d'émissions polluantes en moins

Le moteur offre les mêmes performances qu'une version diesel, en termes de puissance, de couple, de durabilité et d’intervalle de maintenance. Au travail, ses émissions de CO2 sont inférieures de 10 % par rapport à un modèle fonctionnant avec du GNR. Et celles-ci sont quasiment nulles avec du biométhane. Côté pollution, le motoriste assure que son niveau diminue en moyenne de 80 % par rapport au gazole.

La technologie de combustion Stoechiométrique, mise en œuvre par la marque en 1995, assure un équilibre chimique correct entre l'air et le méthane. Du coup, cela rend la combustion plus propre et la quantité de particules polluantes plus faible. En fait, le méthane est injecté dans le collecteur d'admission via plusieurs injecteurs. Le mélange air-gaz est ensuite allumé grâce à la bougie dans la chambre de combustion.

10 à 30 % d'économies

Résultat : 10 à 30 % d'économies sur le coût de fonctionnement grâce à une meilleure explosion selon les chiffres du fabricant. Sans oublier les vibrations en moins et côté bruit, un gain de 5 dB par rapport à un moteur diesel.

Pour répondre aux exigences de la norme d'émission Stage V, un convertisseur catalytique à trois voies sans entretien suffit. Fini les filtres à particules ou autres technologies SCR !

Pour garantir la robustesse de l'engin, le bloc structural à haute résistance et le carter d’huile sont intégrés au châssis du tracteur. Le changement se situe côté turbocompresseur. Il est refroidi à l’eau pour plus de fiabilité en raison de la température supérieure des gaz d’échappement.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous