Prépondérance des pneumatiques Veiller à la respecter pour éviter la casse et maximiser la capacité de traction

Terre-net Média

Il n'est pas rare d'entendre parler de prépondérance des roues sur un tracteur à quatre roues motrices. Savez-vous de quoi il s'agit ? C'est le rapport entre la circonférence des roues arrière et avant. Pour être optimale, sa valeur doit être comprise entre 0 et 3 %. En dehors de ces bornes, c'est la durée de vie de la transmission et des pneumatiques qui est mise à mal. Mieux vaut donc la respecter.

la prépondérance des roues de tracteurLa prépondérance des roues de tracteur doit être comprise entre 0 et 3 % pour optimiser la traction et préserver la mécanique. (©Terre-net Média)

Savez-vous ce qu'est la prépondérance ? Il s'agit de la synchronisation du train avant avec le train arrière du tracteur, et un bon réglage doit permettre à votre train avant de tracter légèrement plus que le train arrière.

La prépondérance est à prendre en compte lors du changement des pneumatiques. Contrairement aux idées préconçues, la monte d'origine n'est pas nécessairement la plus adaptée, en revanche, elle est souvent la moins chère pour le fabricant. 

L'essieu avant doit tirer l'essieu arrière

Sur un tracteur à quatre roues motrices de tailles inégales, les roues avant et arrière ne tournent pas à la même vitesse. Le train avant tourne légèrement plus vite que l'arrière pour compenser la différence de circonférence des roues. Et pour bénéficier de l'effet tirant, la vitesse des roues avant doit être légèrement supérieure. C'est cette différence, exprimée en pourcentage, qui est baptisée prépondérance.

D'abord, il faut choisir le diamètre de roue maximal qui peut être installé à l'arrière du tracteur, puis trouver le modèle de pneu qui correspond à vos usages. Ensuite, le calcul du diamètre de roues à installer à l'avant peut être fait. C'est même indispensable pour éviter les problèmes de non synchronisation et la dégradation des éléments mécaniques.

Entre 0 et 3 % de prépondérance pour maximiser la traction

Côté calcul, c'est simple. Le rapport de prépondérance prend en compte le rapport de pont avant (données fournies par le constructeur ou le concessionnaire). Par exemple, avec des roues arrière de dimension 650/75 R38, la circonférence du pneu est de 5 760 mm. À l'avant, les pneus de 600/65 R28 totalisent 4 450 mm de circonférence. Sachant que le tracteur bénéficie d'un rapport de pont de 1,325, la prépondérance devrait être :

((4450 × 1,325) − 5760) ÷ 5760) × 100 = 2,36 %

Dans le cas présent, la prépondérance est bonne. La tolérance prévoit entre 0 et 3 % d'écart pour que la traction soit optimale et que le tracteur exprime son potentiel de puissance. Si la valeur est trop importante, l'essieu arrière devient un frein pour l'avant. La direction ne réagit pas normalement et les contraintes mécaniques sont élevées, ce qui use prématurément les pneus avant. Inversement, si le pourcentage est négatif, le pont avant perd en efficacité. L'arrière patine et la transmission est endommagée.

insi que le tracteur exprime son potentiel de puissance.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous