Tracteurs spécialisés Same Frutteto CVT S : la variation continue pour tous

Terre-net Média

Same a présenté début mai son nouveau tracteur spécialisé, le Frutteto CVT S équipé d’une transmission à variation continue, d’une nouvelle cabine à plancher plat et d'un hydraulique de travail amélioré. Avec le pont avant suspendu actif disponible depuis deux ans, Same met les technologies des tracteurs de plein champ à la disposition de tous les viticulteurs.

Same Frutteto 115 CVT S avec active driveSame Frutteto 115 CVT S avec active drive. (©SDF)

Équipés de moteurs Farmotion de 3 ou 4 cylindres stage 3b, développant jusqu’à 113 ch à 2 200 tr/min seulement, les Frutteto CVT se distinguent par la nouvelle transmission à variation continue d’origine Same. Cela fait en effet plus de 10 ans que le constructeur travaille à développer cette nouvelle transmission présentée pour la première fois au Sitevi 2007. La nouvelle boîte de vitesses à variation continue de 0 à 40 km/h dispose de nombreux modes de fonctionnement.

La cabine, à quatre montants, se démarque grâce à un accoudoir multifonction Maxcom de seulement 20 cm de largeur pour configurer à volonté les fonctions hydrauliques. Mais ce qui surprend le plus c’est l’absence de tunnel de transmission permettant d’obtenir un plancher plat. Le circuit hydraulique, quant à lui, dispose de diverses options pour s'adapter à toutes les conditions de travail. La pompe principale load sensing de 100 l/min est dédiée aux relevages et aux distributeurs. Une seconde pompe de 42 l/min est réservée à la direction assistée.

À l'arrière, on peut disposer de cinq distributeurs tandis que quatre autres peuvent être installés à l'avant. Le relevage arrière est à commande électronique avec une capacité maximale de 2 600 kg ; le relevage avant (en option) atteint une portée de 1 500 kg. L'équipement de série, déjà très riche, peut être complété avec les suspensions classiques avant à essieu basculant ou avec la version à roues indépendantes et contrôle actif « Active Drive » présentée il y a deux ans maintenant.

La prise de force dispose, de série, d'un embrayage électrohydraulique modulé et prévoit trois modes de travail (540, 540 Eco et 1 000 tr/min). Elle est équipée de la fonction PdF Auto qui automatise l'embrayage et le débrayage en fonction de la position de l'outil raccordé à l'attelage trois-points.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous