Binage mécanique Maschio Gaspardo Guidage Intelligente : l'interface qui améliore la précision de ses bineuses

Terre-net Média

Maschio Gaspardo lance son interface de guidage automatique de bineuse. Un outil indispensable pour gagner en précision et en débit de chantier. Grâce à sa caméra à double objectif haute définition, le dispositif différencie la culture des adventices dès que le rang émerge. Et pour ceux qui interviennent plus tard, les palpeurs mécaniques prennent le relais à condition d'avoir des tiges suffisamment résistantes.

Bineuse Maschio Gaspardo avec guidage Intelligente automatiqueBineuse Maschio Gaspardo avec Guidage Intelligente automatique (©Maschio Gaspardo)

Maschio Gaspardo vient de dévoiler son système de guidage électro-hydraulique destiné à contrôler les bineuses. Désherber mécaniquement devient une pratique de plus en plus répandue, qu'il s'agisse d'exploitations conventionnelles ou biologiques. En outre, la technique limite la propagation des adventices et l'utilisation de produits chimiques. Son nom : Guidage Intelligente.

Le système augmente la précision des bineuses de la gamme du constructeur italien. En clair, l'interface coulissante électro-hydraulique installée entre le tracteur et l'outil gère automatiquement le guidage grâce aux images des caméras et aux informations des palpeurs. L'opérateur n'a rien à faire ! Il gagne ainsi en confort de travail et en productivité.

Bineuse HS jusqu'à 12 rangs en inter-rangs betteraves

Sans oublier le risque d'endommager la culture qui diminue, la précision est annoncée à 2,5 cm. En outre, le binage s'effectue à une vitesse supérieure. Les bineuses de la gamme HS bénéficiant du châssis repliable et sans trémie de fertilisation peuvent recevoir l'équipement. Soit huit rangs maximum pour ceux qui travaillent à 75 cm, en maïs ou en tournesol par exemple, ou 12 rangs pour ceux dont l'inter-rang est de 45 - 50 cm, comme le soja ou la betterave.

Techniquement, le dispositif bénéficie du Culticam MK4HD, une caméra à double objectif verticale de haute résolution. De quoi accroître la reconnaissance des cultures et mieux distinguer les adventices. Celle-ci est combinée au système de fixation rapide, histoire de gagner en polyvalence et de réduire le temps de mise en œuvre. Dès lors que le rang semé est visible, l'électronique est capable de le différencier des mauvaises herbes. La caméra identifie la position des adventices, en fonction de la couleur et de la hauteur de la culture. Le système interprète les données et informe l'interface hydraulique des mouvements à effectuer.

Un écran tactile directement en cabine

Deux versions sont disponibles : Standard et Professionnel. La seconde offre plus de résolution et de fonctionnalités. Selon la marque, les mouvements de la bineuse sont plus fluides grâce au double décalage automatique et la reconnaissance de différentes hauteurs/couleurs.

Eclairage Leds et caméra Culticam MK4HDPour travailler la nuit, la marque propose des feux Leds en option. (©Maschio Gaspardo) 

Côté terminal, l’écran tactile du Communicator III s'installe directement dans la cabine. De quoi gérer toutes les fonctionnalités de l'outil sans quitter le siège du tracteur. Et pour travailler de jour comme de nuit sans que le système ne soit perturbé, l'Italien installe (en option) des feux à Leds.

Des palpeurs mécaniques peuvent compléter l'équipement. Ils sont efficaces en cas de culture développée, lorsqu'elle couvre l'inter-rang avec sa propre végétation, limitant ainsi la distinction de la caméra. Dans ce cas, les tiges doivent être suffisamment résistantes pour supporter le contact avec les palpeurs.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous