Écho des plaines Dans les colzas, évaluer la présence des larves d’altises

Bénédicte Clément Terre-net Média

Il est temps de vérifier si des larves d’altises sont présentes de façon significative dans les parcelles de colzas, et doivent faire l’objet ou pas d’une intervention. Dans certaines régions, c’est le risque charançons du bourgeon terminal qui est à gérer dans les colzas, en particulier dans les moins développés. En blé, les semis sont bien avancés et l’heure est surtout à la surveillance des pucerons.

Dans les colzas, évaluer la présence des larves d’altises Chargement en coursRetrouvez > Surveillez les larves de grosses altises > Tous les colzas ne sont pas égaux face au charançon du bourgeon terminalEt lire aussi > La gestion de la JNO en 4 minutes chrono> Observer les cicadelles pendant la période la plus chaude de la journéeVisite de parcelle d’essais #colza @Dekalb dans l’Aisne : peu de larves d’altises vues pour le moment malgré les nombreuses morsures sur feuilles. Pas de charançons capturés dans la cuvette. On suit ça de près avec des #berlese #ceuxquifontlesessais pic.twitter.com/7g7JBAY60c— Thomas VOIRET (@TVoiret) November 12, 2020Larves de grosses altises sur colza : c’est la combinaison de cet état agronomique et du nombre de larves/plante (évalué par la méthode Berlèse) qui permet d’évaluer le risque à la parcelle. Vidéo pour en savoir plus avec Nicolas https://t.co/3PEi5H3XFw pic.twitter.com/r5ARpKOD4k— Laurent JUNG (@laurentjung54) November 10, 2020#Silenceçapousse pour cette fin de semaine,sur les plateaux de #Bourgogne @T...

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous