En vidéo Désherbage mécanique : « des résultats encourageants sur lin fibre »

Terre-net Média

Arvalis-Institut du végétal conduit des essais de désherbage mécanique sur lin fibre de printemps depuis 2018, en lien notamment avec la coopérative de lin du Neubourg (Eure). Et les premiers résultats donnent des perspectives intéressantes. Les équipes Arvalis nous en disent plus !

Cliquez sur le curseur pour lancer la vidéo.

Depuis 2018, les équipes Arvalis ont pu « tester différents outils de désherbage mécanique sur lin fibre de printemps, comme la houe rotative, la herse étrille, la bineuse ou le roto-étrille », indique Pauline Brégeon, ingénieure chargée de projet lin fibre pour l'institut technique.

Des résultats intéressants sur mercuriale annuelle et séneçon commun

Et certaines combinaisons fonctionnent bien : « la sélectivité est proche d'une stratégie chimique, précise Cynthia Torrecillas, ingénieure régionale lin Arvalis pour la Normandie. Concernant les efficacités, les résultats sont très positifs sur mercuriale annuelle et séneçon commun notamment. En revanche, d'autres adventices comme le chiendent ou la renouée liseron restent, pour l'instant, plus difficiles à gérer ».

Résultats d'efficacité sur les adventicesRésultats d'efficacité sur les adventices. (©Arvalis-Institut du végétal)

Des facteurs à optimiser 

Outre le type d'adventices et leur stade, « la performance de l'outil va aussi dépendre d'autres facteurs du type et des réglages de l'outil utilisé, de la fréquence d'interventions, et de l'état du sol et des conditions climatiques ». Il faut notamment essayer de « viser une absence de pluie dans les 48 h après le passage ».

« Certains outils vont aussi se prêter davantage à certaines conditions ou à certains types de sol. Par exemple, la bineuse nécessite vraiment un temps sec pour optimiser le passage, ce qui est moins vrai pour la herse étrille ou la houe rotative. En revanche, la bineuse va pouvoir être utilisée sur beaucoup de types de sols différents, y compris des sols considérés comme difficiles (sols argileux à silex) ; tandis que la herse étrille et la houe rotative vont être des outils plus spécifiques du type de sol ». 

Conditions préférentielles d'utilisation des outils de désherbage mécaniqueConditions préférentielles d'utilisation des outils de désherbage mécanique. (©Arvalis-Institut du végétal)

Pour optimiser l'efficacité de la herse étrille, « le débit de chantier doit être compris entre 5 et 10 km/h, lorsque la culture est levée. À des stades jeunes, il convient néanmoins de modérer cette vitesse pour ne pas pénaliser la culture en place ».

La profondeur de travail va également jouer sur l'agressivité de l'outil : il est recommandé de « rester sur une profondeur superficielle et de ne pas aller au-delà de 3 cm pour ne pas faire repiquer les adventices ». 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous