L'Optinéraire technique Faire des économies et optimiser la conduite des céréales, dès le semis

Terre-net Média

Suite à la mauvaise récolte 2016, Arvalis – Institut du végétal propose une série de fiches ayant pour thème les postes d’économies possibles sur la conduite des céréales et leurs enjeux sur le rendement : semis, fertilisation, traitement de semences, etc. L'institut vous donne des pistes d'optimisation de l'itinéraire technique. Valables quel que soit le contexte, elles prennent aujourd'hui encore plus sens.

Parcelle de bléL'optimisation de la conduite des céréales peut être source d'économies. (©Terre-net Média)

Parmi les premiers postes de charges opérationnelles qui peuvent a priori être réévalués, « la fertilisation PK est souvent considérée comme ayant peu d’impact immédiat sur le rendement ». Accéder à la fiche : Fertilisation PK : dans quels cas faire l'impasse ?

Autre poste de charges susceptible d'être optimisé : la protection des semences. « L’essentiel est de bien identifier les situations à risques avant de s’en passer. Les pertes peuvent parfois être considérables ! » Accéder à la fiche : Traitements de semences : bien identifier les risques avant toute économie

Dans les parcelles de blé tendre particulièrement infestées en graminées, le report de la date de semis de quelques jours permet d’optimiser les investissements herbicides. Accéder à la fiche : Décaler la date de semis pour un meilleur contrôle des graminées

Parmi les postes de charges à optimiser, la quantité de semences utilisées offre une certaine souplesse. Les enquêtes sur les pratiques des agriculteurs montrent une tendance à surévaluer la densité de semis. Accéder à la fiche : Jusqu'où peut-on baisser les densités de semis sans risque ?

Et en région :

Hauts de FranceBlé : des choix décisifs dès l’implantation : choix variétaux, date et densité de semis, mettez toutes les chances de votre côté. « Dans nos régions, entre les variétés les plus sensibles (Hyfi, Hywin, Trapez…) et les plus résistantes (Fructidor, Granamax ou Cellule par exemple), en 2016, une économie de l’équivalent de 20 q/ha de protection fongicide était possible. »

Bourgogne / Franche-Comté - Céréales : quand semer en 2016 ?

Pas d’impasse sur le désherbage des céréales : « Désherber à l'automne, ce sont des économies sur le désherbage en sortie d’hiver et des quintaux gagnés à la récolte en levant la nuisibilité au plus tôt. »

Bretagne - Céréales : inutile de semer avant la dernière décade d’octobre

LorraineCéréales : organiser les chantiers de semis en deux périodes

Rhône-AlpesSemis de céréales : répartir les risques face aux aléas climatiques

D'autres conseils suivront tout au long de la campagne.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous