Sélection variétale Le génome du pois assemblé pour la première fois

Terre-net Média

Des chercheurs sont parvenus à former la première séquence du génome du pois. Publiée le 2 septembre 2019 dans Nature Genetics, cette étude devrait permettre d'améliorer les recherches sur l'amélioration de la résistance aux maladies, la régularité du rendement ou la valeur nutritionnelle.

Pois Cette avancée doit permettre de contribuer aux recherches sur l'amélioration de la résistance aux maladies, du rendement ou de la valeur nutritionnelle. (©Terre-net Média) Une équipe internationale1 de chercheurs notamment de l'Inra et du CEA a réussi à former la première séquence du génome du pois. Pour cela, « plusieurs milliards de courtes séquences d'ADN ont été ordonnées », explique l'Inra. « Le génome du pois est particulièrement volumineux : plus de 1,4 fois plus grand que le génome humain (4,5 Gigabases contre environ 3,2), il est d’autant plus complexe qu’il contient beaucoup de séquences hautement répétées ».

« Connaître le génome du pois dans sa globalité permettra une meilleure compréhension des bases moléculaires des caractères d'intérêt chez le pois. Cela facilitera la sélection de caractères agronomiques chez cette espèce, dans un contexte de changement climatique et de forte demande en protéines végétales ». Parmi les améliorations possibles : la résistance aux maladies, la régularité du rendement ou la valeur nutritionnelle.

(1) Le projet France-Génomique a rassemblé des chercheurs de l’Inra ainsi que CEA-Genoscope, en association avec des partenaires internationaux : Institute of Experimental Botany et Biology Centre (Ceské) en République Tchèque, The University of Western Australia et Curtin University en Australie, University of Saskatchewan au Canada, Washington State University et USDA Pullman aux Etats-Unis, University of Auckland en Nouvelle-Zélande.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous