; Dans quelles situations envisager un tournesol en dérobé en 2022 ?

L'actu de Terres Inovia Tournesol dérobé : une opportunité en 2022 pour certaines situations

Terre-net Média

Malgré l’augmentation des charges, l’intérêt économique d'un tournesol ou d'un soja s’est accru en 2022 compte-tenu de prix de vente très élevés des graines. Si l’estimation de la marge est alléchante, la mise en œuvre est conditionnée par des contraintes techniques et nécessite de l’anticipation. Tour d’horizon des recommandations avec Terres Inovia.

TournesolLe tournesol en dérobé nécessite plusieurs points d'attention et de l'anticipation. (©Terre-net Média)

Des conditions à vérifier avant de se lancer

- Rotation : pas plus d'un tournesol tous les trois ans, c’est la fréquence de retour conseillée du tournesol dans la rotation. Il est donc recommandé de rester prudent dans les rotations intégrant fréquemment du tournesol en culture principale. Bien que règlementairement autorisée, la succession tournesol-tournesol reste déconseillée : risque mildiou notamment.

- L’irrigation est indispensable. En conduite pluviale, sa réussite est beaucoup trop incertaine d’autant que l’investissement dans les semences est significatif.

- Un précédent qui libère la parcelle tôt : le tournesol dérobé n’est envisageable qu’après une culture d’hiver récoltée tôt : un pois d’hiver précoce, une orge d’hiver (escourgeon) précoce, un ail voire un blé dur en zone méditerranéennes et andainé.

- Un sol bien structuré car il faudra le travailler à minima afin de conserver l'eau résiduelle.

Se procurer la semence sans attendre une variété précoce ou très précoce

- Choisir une variété précoce ou très précoce selon votre situation géographique. Voir ci-dessous les simulations pour atteindre la maturité physiologique en fonction de la date de semis/précocité.

- Semer dans les deux dernières décades de juin et au plus tard le 05 juillet pour le Sud-Ouest et Sud Rhône-Alpes avec une variété très précoce.

- Eventuellement, pour sécuriser la date de semis, il est envisageable de récolter le précédent légèrement plus précocement suivi d’une ventilation séchante voire du séchage de la récolte (cas d’une orge).

Précocité variétale et dates de semis conseillée/possible pour une culture de tournesol en dérobée selon le secteur géographique(©Terres Inovia)

Date de semis et précocité variétale conditionnent la probabilité d’atteindre la maturité physiologique :

Les simulations établies à partir des données météo de plusieurs stations sur les 20 dernières années : période 2002-2021, permettront de conforter votre décision. En conditions sèches, la récolte peut être réalisée une dizaine de jours après la maturité physiologique.

SimulationsSimulations de dates de récolte en fonction de la date de semis et de la précocité variétale. (©Terres Inovia)

Conduire un tournesol en dérobé : en pratique

- Semer le plus rapidement possible après la récolte du précédent à 70 000 graines/ha. Un jour gagné en date de semis correspond à quatre jours gagnés à la récolte, et une densité levée suffisante permet une maturation plus rapide des capitules. 

- Une irrigation (15 à 20 mm) sera nécessaire pour sécuriser la levée si le sol n'est pas suffisamment humide, et sans un minimum de pluviométrie dans les 3 jours suivant le semis, sécuriser la levée par une irrigation (15 à 20 mm).

- En cas de précédent orge, l'idéal est de pouvoir réaliser un semis avec un semoir équipé d'un chasse-paille rotatif. Une fissuration sur la ligne peut être envisagée. Dans tous les cas, limiter au maximum le nombre de passage.

Désherber selon le précédent :

- Précédent colza : une prélevée est incontournable avec programme à base de Racer ME 2 à 3 l/ha. Les repousses de colza non contrôlées empêchent le développement du tournesol.
- Précédent pois : le binage reste la meilleure des solutions pour contrôler les repousses. Si une application de Nirvana a été effectuée sur pois, ne pas réaliser de tournesol dérobé.
- Précédent orge : le désherbage des repousses est incontournable en rattrapage ou en prélevée.

Fertiliser au cas par cas

- Bore : un apport en végétation est conseillé car le risque de carence est accru (coups de chaud avant floraison).

- Azote : l'apport est inutile derrière pois et colza. Si l'orge a obtenu un rendement correct, il faudra prévoir un apport d'azote de l'ordre de 40 unités en végétation avant un tour d’eau ou une pluie annoncée.

Irriguer est indispensable : une fois la levée assurée, un premier tour d’eau avant la floraison est souvent nécessaire. Raisonner comme un tournesol en culture principale

Récolter le plus tôt possible sur un sol ressuyé, à partir de 18 % d'humidité, Les derniers points d’humidité sont très longs, voire impossible à gagner et la qualité de la graine commence à se dégrader (augmentation de l’acidité). De plus, une récolte tardive risque de compromettre la qualité d'implantation de la culture suivante (tassement de sols, implantation retardée).

Rentabilité économique au rendez-vous pour 2022

Quelle que soit la classe de profondeur de sol (profond, intermédiaire ou superficiel), le contexte 2022 est économiquement particulièrement propice à la culture de tournesol en dérobé, mais aussi de soja. En effet, la croissance du produit brut prévisionnel observée entre les prix moyens de 2019 à 2021 et ceux de 2022 est plus importante que l’augmentation des charges (charges opérationnelles + frais d’irrigation et de séchage)

Marges et charges comparées sur la période 2019-2021 et 2022

Les marges brutes indiquées, incluant les frais d’irrigation et de séchage, représentent un complément de marge très significatif. Le graphique principal ci-dessous illustre une situation sur un sol de type intermédiaire (RU de 130 mm) :  la marge pour un tournesol à 18 q/ha après un pois d’hiver s’élèverait à 1 019 €/ha en 2022 contre 358 €/ha de moyenne sur 2019-2021 :

Simulation sol intermédiaire(©Terres Inovia)

> Si vous vous situez en sols profonds (RU 180 mm) : Marges et charges indicatives en sol profond
> Si vous vous situez en sols superficiels (RU 80mm) : Marges et charges indicatives en sol superficiel
> Télécharger aussi les tableaux des hypothèses pour les trois situations + frais de séchage 

Auteurs : Claire Martin-Monjaret - Vincent Lecomte


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média